Dévêtue de ses apparats de Noël qui font tout son charme en hiver, aux beaux jours, cette ville d’art, capitale des vins d’Alsace, prend des airs de dolce vita à l’italienne.

C’est à l’hostellerie Le Maréchal, au bord de la Lauch, dans le vieux quartier romantique de «la Petite Venise» qu’il faut poser ses valises. Une sélection du groupe Les Collectionneurs d’Alain Ducasse, ce boutique-hôtel, maintes fois embelli et toujours choyé avec la même passion par la famille Bomo depuis 50 ans est une destination à lui tout seul. Chaque jour, Alexandre, sa compagne Nathalie et leur équipe, aux petits soins, relèvent avec brio et beaucoup d’amour le défi d’offrir à leurs hôtes une prestation haut de gamme alliant le charme et l’authenticité de 4 bâtisses réunies vieilles de 500 ans, au grand confort moderne d’un hôtel 4 étoiles. Les chambres, habillées avec la même élégance et le même souci du détail qui font les grandes maisons, raconte chacune une histoire différente. Lits à baldaquins ou lits capitonnés Louis XV, poutres apparentes ou moulures dorées, meubles d’époque et objets chinés sont les gardiens de nos doux rêves. Mais l’hostellerie Le Maréchal, c’est aussi une table et c’est À l’Échevin qu’il faut absolument s’attabler. Si l’incontournable consommé de choucroute en montgolfière, cochon fumé, foie gras et truffe, toujours à la carte, en a fait la réputation, depuis un an, une toute nouvelle brigade animée de jeunes talents souffle un vent de créativité sur des compositions salées comme sucrées qui méritent largement la bonne note de 14/20 au G&M.

4-6, place des Six-Montagnes-Noires

hotel-le-marechal.com

Château du Haut-Koenigsbourg

Perché sur la montagne du Stophanberch à 755 mètres, ce château fort monumental, symbole de la puissance germanique est aujourd’hui l’un des plus visités d’Alsace. Ses ponts-levis, salles d’armes et canons vous plongent dans l’univers du Moyen Âge. Construit au XIIe siècle, détruit au XVIIe siècle puis entièrement restauré entre 1900 et 1908, dans son habit de grès rose il est majestueux.

Colmar au fil de l’eau

Dans une barque à fond plat, le long de la Lauch, laissez-vous conter l’histoire des jolies maisons colorées à colombages qui font tout le charme du quartier de «la Petite Venise», de celles plus cossues du quartier des Maraîchers où étaient cultivés autrefois les légumes, avant de revenir vers le magnifique bâtiment du marché couvert en briques et pierres de taille dont le reflet dans l’eau par beau temps est magique.

Incontournable wistub

Au cœur de «la Petite Venise», dans une jolie maison à colombages où en terrasse, Agostino vous reçoit en ami à sa table de spécialités régionales, élue stub de l’année en 2014! Il a su donner un nouvel élan à l’une des plus emblématiques wistub de Colmar du regretté Gilbert Brenner tout en conservant la qualité et l’authenticité de la cuisine. Si tarte à l’oignon, salade au munster ou choucroute sont incontournables, les «lewerknepfle» petites quenelles de foie et viande hachée sont un must.

Vinification en ville

Nichée à l’angle de deux ruelles de la vieille ville de Colmar, cette adresse confidentielle abrite les caves du Domaine Martin Jund, l’un des rares à faire la vinification, la mise en bouteille et la vente exclusivement au centre de la ville. Sébastien, sur place, et Martin son frère dans les vignes, représentent la 14e génération à la tête des 19 hectares de vignes cultivées en agriculture biologique autour de Colmar.

Les vignes à bicyclette

La route des vins d’Alsace, dont on fête les 70 ans cette année, est doublée d’une «véloroute». Près de Colmar, le village médiéval d’Eguisheim, classé parmi les plus beaux villages de France est le point de départ idéal pour monter en selle. Au cœur de ce village, berceau des vins d’Alsace, Alsa Cyclo Tours loue des vélos classiques ou électriques ultra-confortables et organise même des tours sur mesure. Après une heure de balade entre villages typiques et vignobles où les noms de certains grands crus s’affichent en lettres hollywoodiennes, une halte s’impose au Château de la Confrérie St-Etienne à Kientzheim qui abrite le Musée du Vignoble et l’Œnothèque de plus de      60 000 bouteilles, véritable conservatoire des trésors des vins d’Alsace.

Le Musée Unterlinden

L’ancien couvent des dominicaines d’Unterlinden fondé en 1252 conserve une des plus belles collections de peintures et sculptures des XVe et XVIe siècles de l’art rhénan. Les retables moyenâgeux ont fait la réputation internationale de ce musée dont le retable d’Issenheim peint par Matthias Grünewald, qui trône seul dans la chapelle. On dit de ce chef-d’œuvre de l’art occidental qu’il est la représentation la plus saisissante et la plus théâtrale de la crucifixion du Christ. À côté des collections d’archéologie et d’arts décoratifs, des œuvres d’art moderne de Picasso, Monet et Dubuffet prennent désormais place dans la belle extension contemporaine du musée. Le musée abrite aussi deux chefs-d’œuvre d’architecture: le cloître gothique le plus complet d’Alsace et dans la partie la plus récente, un escalier monumental à hélice.

Colmar, ville d’art à ciel ouvert

Même s’il est facile de déambuler dans les ruelles pavées pittoresques de la vieille ville de Colmar, il serait dommage de faire l’impasse sur l’une des visites guidées proposées par l’office du tourisme. Le regard happé par la beauté des façades colorées à colombages et fleuries, on pourrait passer à côté des nombreuses œuvres d’art d’illustres artistes locaux qui ornent la ville. Les statues d’Auguste Bartholdi, né à Colmar en 1834 et rendu célèbre par sa statue de la Liberté offerte aux Américains et les enseignes dessinées par le célèbre illustrateur alsacien Jean-Jacques Waltz, dit Hansi, embellissent la ville. Les unes trônent sur certaines places, se font plus discrètes au sommet du pignon d’une maison ou dans l’atmosphère sacrée d’une église et les autres, suspendues, sont d’une élégance folle.

Chez Maman

Chez Maman

En ce début d’automne, voici l’adresse genevoise idéale pour s’abriter des premiers frimas, dans les effluves appétissants du nid douillet d’une maison de famille. À la lisière du quartier industriel des Acacias, on vient nombreux se réfugier dans le giron de «Chez...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This