La Fêtes des Vignerons : chronique d’un succès annoncé

Paris Match Suisse |

 

Et si, en plus d’être la plus grande, cette édition était aussi la plus belle? La pression monte.

 

A quelques semaines de la première du 18 juillet, que sait-on au juste de la Fête des Vignerons à Vevey? A peu près tout de son arène monumentale de 700 tonnes et 20 000 places, aux teintes extérieures pastel et lignes intérieures biseautées. Impeccable, mais cette œuvre d’art éphémère couvrant toute la place du Marché a déjà épuisé son effet de surprise.

Le reste, si l’on ose dire, semble à l’avenant. Aboutissement de deux siècles de développements continus vers un gigantisme assumé à l’échelle suisse: 100 millions de francs de budget, 5500 figurants, 900 choristes, 240 instrumentistes pour la plupart bénévoles. Le président de la confrérie organisatrice a envisagé publiquement que les éditions suivantes, en principe quatre d’ici la fin du siècle, pussent raisonnablement s’orienter vers une certaine décroissance. Les générations à venir en décideront. 

Et si cette douzième Fête des Vignerons, en plus d’être la plus grande, était aussi la plus belle ? Il faut encore patienter pour s’en faire une idée. Le suspense est plutôt bien entretenu. Quelques images d’essayage des septante modèles de costumes peuvent être aperçus sur le web. Ça fait très envie.

Pour les décors mobiles et la scénographie, on se référera sur YouTube aux mémorables émotions des cérémonies de clôture des JO de Turin, de Sotchi, au Cirque du Soleil ou à d’autres réalisations du maître d’œuvre tessinois Daniele Finzi-Pasca. Ça donne une idée des ambitions qui l’ont amené sur les rives du Léman.

Le public le moins averti de ce qui se fait sur toutes les scènes du monde en pleine révolution numérique sera peut-être ébahi des quatre écrans LED géants. Le plateau central lui-même se transformera par moments en écran. La présence de drones ne serait pas incongrue si l’on se souvient du petit ballet d’hélicoptères en 1999.

Et la musique? Ah oui, la musique… Ce parent pauvre des Fêtes des Vignerons. Aucun hymne, aucun chœur, aucun air populaire créé pour l’occasion n’a survécu, connu de toutes et de tous, parcourant les générations comme un fil conducteur. Il a fallu que le «Ranz des vaches», venu de Gruyère et de temps immémoriaux, s’impose comme l’indispensable tire-larmes de chaque spectacle depuis 1889. Il sera chanté par six ténors cette année, en costume d’armaillis comme il se doit. Et peut-être consacré officiellement en tant qu’hymne «national» fribourgeois. A quand un hymne universel de la vigne et du vin?

C’est dire si l’on compte sur les compositeurs Maria Bonzanigo, Jérôme Berney et Valentin Villard pour nous servir enfin un chef-d’œuvre digne de cet éminent événement. Ils en ont parlé récemment au Théâtre de la Grange à Lausanne (la vidéo est accessible). Oui, quelque chose que l’on puisse entonner en fin de soirée. Deux ou trois pièces maîtresses d’un album que l’on réécouterait sans se lasser. En regrettant bien plus tard de n’avoir peut-être pas fait partie des 400 000 privilégiés qui vont l’entendre et le voir cet été.

Bastian Baker: “Un chagrin d’amour? Je cherche plutôt à m’étourdir”

Bastian Baker: "Un chagrin d’amour? Je cherche plutôt à m’étourdir" Paris Match Suisse | Publié le 17/05/2018 Anne-Marie Philippe  | Photographie Valdemar Verissimo Nous l’avions rencontré il y a cinq ans, à ses débuts. Avant de le revoir, ce matin-là, dans le parc...

Aux marches du Palais (fédéral)

N’y aurait-il pas contradiction entre la tonalité de cet essai désabusé et sa conclusion? Au terme de 200 pages bien nourries, Fathi Derder qui achève son second mandat au Conseil national ne craint pas d’affirmer que «c’est certainement un des systèmes politiques les plus efficaces et les plus stables du monde».

Un week-end à Saint-Tropez

Quoi qu’on dise, Saint-Tropez restera un village mythique, magique, unique ! On le redécouvre toujours comme si c’était la première fois. L’émotion et l’intensité restent toutes aussi présentes.

« Le Grand Tout » de Sean Carrol

« Le Grand Tout » de Sean Carrol Paris Match Suisse | Publié le 06/09/2018 François Schaller Prof de physique en Californie, féru de philosophie, humaniste collant à son époque et auteur à succès dans le monde, Sean Carrol a sorti récemment un livre de 600...

CHARLOTTE GAINSBOURG «J’AI ÉCRIT POUR RÉINVESTIR MON HISTOIRE»

Habituellement réservée et soucieuse de préserver sa vie privée, Charlotte Gainsbourg a pourtant écrit un premier album intime et personnel et se livre sans fard dans ces colonnes.
On ressent chez lui une force indéniable, une sagesse teintée d’humanité et un amour incommensurable pour ses enfants, Nicolas, Sacha et Victoria, sa fille qu’il a eue avec une autre maman que celle de ses deux garçons.

L’excellence à la Suisse

C’est l’événement économique du mois à Genève: l’inauguration officielle des nouveaux locaux de Bucherer, dans l’imposant bâtiment néo-classique qui surplombe la place du Port, rénové durant de trois ans.

Tout ce que vous devez savoir sur… Tatyana Franck

Tout ce que vous devez savoir sur... Tatyana Franck Paris Match Suisse | Publié le 22/03/2018   Jean Pierre Pastori La directrice du Musée de l’Elysée, à Lausanne, est passée de Picasso à la photo. Elle excelle à relever les défis. Une grande travailleuse     ...

La fille de Staline

La fille de Staline Paris Match Suisse | Publié le 18/10/2018   Jean Pierre Pastori Quel destin! Sa mère se suicide au Kremlin alors qu’elle n’a que six ans. Son père envoie au goulag son premier soupirant. Au tournant de la quarantaine, elle fait scandale en...

Joël Dicker, une machine à best-sellers

Joël Dicker, une machine à best-sellers Paris Match Suisse | Publié le 09/08/2018 Anne-Marie Philippe et Bertrand Monnard Quand il n’était pas encore célèbre, Joël Dicker parlait volontiers de lui-même, de sa vie privée. C’est à ce moment-là que nous...

LA MAGIE DE NOËL. DÉJÀ!

Le soir d’Halloween, le Chalet du Royal dévoilait tous ses atouts! Cet authentique chalet de bois au décor féerique, conçu et imaginé par Globus, a enchanté les 200 convives présents.

Share This