LA RÉCOMPENSE D’UN FIDÈLE 

Paris Match Suisse |

 

Depuis la base jusqu’à la direction d’Ebel, l’ascension de Flavio Pellegrini est celle d’un passionné, défenseur loyal de la tradition horlogère.

 

Quand Flavio Pellegrini dépeint l’horlogerie suisse, on perçoit une émotion et un attachement quasi viscéral au savoir-faire qui a construit sa région, et dans lequel il a baigné depuis sa plus tendre enfance: «Il faut imaginer ces paysans de La Chaux-de-Fonds, dans l’impossibilité de cultiver leurs terres gelées et enneigées tout l’hiver. Et ce Genevois qui a eu l’idée de délocaliser chez eux la production des montres. J’ai vu des pays lointains, mais ça aussi, c’est une forme d’exotisme.» Une histoire qui parle à ce fils d’immigrés italiens arrivés dans les années soixante au Locle, où il est né et auquel il reste fidèle.

 La fidélité, précisément, n’est pas un vain mot pour Flavio Pellegrini, qui a mené toute sa carrière au sein de Movado. Depuis son premier poste d’analyste junior au sortir des études en 2002, jusqu’à l’accession à la direction des marques Ebel et Concord en 2015, son destin s’imbrique inextricablement avec le groupe américain, au sein duquel il a également rencontré sa femme, sa «plus grande réussite personnelle». Une carrière de pur produit de la maison qu’il estime devoir à la mentalité américaine, «qui ne met pas de barrières quand l’éthique et l’engagement sont là». Surtout au sein d’une entité construite à partir de rien par un émigré cubain réfugié aux Etats-Unis, qui a su tout rebâtir après avoir fui la persécution castriste.

 Cette modestie en occulterait presque le succès personnel de Flavio Pellegrini, auquel a été confiée la délicate tâche de relever les marques Ebel et Concord, discrètes depuis plusieurs décennies. Une renaissance due en grande partie à la compréhension fine de l’évolution du marché, chez celui qui, dans son travail de bachelor en 2001, posait déjà la problématique d’internet dans la distribution horlogère: «On a un vrai coup à jouer, car le consommateur est moins suiveur, il recherche un côté exclusif, unique. Aujourd’hui, on vend un héritage et une histoire, on le constate à la vague du rétrochic, du vintage.»

 A ce titre, parmi la vingtaine de montres qu’il possède, Flavio Pellegrini avoue son faible pour la Ebel Sport Classic, rééditée l’an passé, et qui participe de la montée en puissance actuelle de la marque. Un attachement aux belles lignes très personnel et qui va d’ailleurs au-delà de l’horlogerie. Clin d’œil à ses origines italiennes, il soigne son Alfa Romeo GT Junior de 1971 qui lui évoque «rien que par l’odeur», les vacances de son enfance en Italie. C’est toujours en famille, désormais avec sa femme et ses deux filles de 8 et 11 ans («mes moteurs dans la vie»), qu’il affectionne de voyager, comme au Brésil récemment.

 Inspiré par la tradition, Flavio Pellegrini puise dans sa passion pour se tourner vers l’avenir avec confiance: «Je pense que l’horlogerie traditionnelle est une des rares industries qui va rester longtemps ce qu’elle est. Car le mouvement est un cœur qui bat, constamment. A nous de préserver ce savoir-faire.»

 

Les terrasses de Lavaux

Les terrasses de Lavaux Paris Match Suisse | Publié le 12/07/2018   Knut Schwander Lavaux, le somptueux vignoble listé au patrimoine de l’Unesco regorge de terrasses secrètes et magnifiques. La preuve par 4.   Epesses, Le Vigneron Terrasse romantique Cette...

Gérer sa santé en sportif de haut niveau

Gérer sa santé en sportif de haut niveau Paris Match Suisse | Publié le 04/10/2018 Joan Plancade En offrant de mesurer son niveau énergétique pour optimiser son état de forme, be.care  ambitionne de démocratiser vingt ans d’expérience auprès plus grands athlètes. Un...

SHIN IGLESIAS, L’ÉLÉGANCE DU CŒUR

Entre deux répétitions pour son prochain spectacle à l’Opéra de Lausanne, la comédienne Shin Iglesias prend le temps de partager un instant de sincérité suspendu dans le temps. Etat de grâce.

Tout ce que vous devez savoir sur… Renaud Capuçon

Tout ce que vous devez savoir sur... Renaud Capuçon Paris Match Suisse | Publié le 05/04/2018   Jean Pierre Pastori Le célèbre concertiste s’ancre encore plus dans la Haute Ecole de Musique vaudoise en créant les Lausanne Soloists. Au rythme de deux sessions par an...

Ronit Raphael, une femme de cœur

Aviel Cahn, l’opéra n’est pas un musée!Paris Match Suisse | Publié le 20/03/2019   Nathalia L. Birgnoli   Ronit Raphael nous accueille dans le Temple de la Beauté, rue du Rhône, à Genève. Rencontre avec une femme vitale et attachante.   On perçoit d’abord son...

Anne-Sophie Pic et David Sinapian : un couple 3 étoiles

Anne-Sophie Pic et David Sinapian : un couple 3 étoiles Paris Match Suisse | Publié le 20/09/2018 Anne-Marie Philippe   Rencontre avec David Sinapian, le mari de la chef étoilée. Si sa femme mène ses équipes et ses créations culinaires, il dirige les opérations...

Bonheur thermal en Suisse

Bonheur thermal en Suisse Paris Match Suisse | Publié le 25/01/2018 Knut Schwander A la découverte de quatre magnifiques bains thermaux helvétiques, où la pureté est reine et le bien-être est roi.   Yverdon: Héritage médiéval A mi-chemin entre Lausanne et...

Vignoble gourmand

Vignoble gourmand Paris Match Suisse | Publié le 06/09/2018 Knut Schwander Après un été somptueux, les vendanges s’annoncent magnifiques: l’occasion de s’attabler sur une terrasse ou dans l’intimité d’une auberge entourée de vignes.   Lavaux sublime L’Auberge de...

La fille de Staline

La fille de Staline Paris Match Suisse | Publié le 18/10/2018   Jean Pierre Pastori Quel destin! Sa mère se suicide au Kremlin alors qu’elle n’a que six ans. Son père envoie au goulag son premier soupirant. Au tournant de la quarantaine, elle fait scandale en...

Transhumanisme

Anne-Sophie Pic et David Sinapian : un couple 3 étoiles Paris Match Suisse | Publié le 20/09/2018 Anne-Marie Philippe   Rencontre avec David Sinapian, le mari de la chef étoilée. Si sa femme mène ses équipes et ses créations culinaires, il dirige les opérations...
Share This