Les grottos sont des bâtisses rustiques, situées dans des zones ombragées et un peu à l’écart. Ils sont l’incarnation même de la convivialité tessinoise.

 

Grotto della Salute

Idyllique et citadin
Le centre de Lugano n’est qu’à quelques minutes, mais on se croirait ici dans un décor de film racontant la vie d’une place de village d’autrefois. Sous les frondaisons froufroutantes des platanes centenaires, on s’accoude ici à de grandes tables de granit entourées de chaises en métal peint. Que du bonheur! Et l’intérieur aussi, a tout le charme authentique d’une maison à la fois sobre et sophistiquée dans sa simplicité. La cuisine est celle d’une mamma idéalisée, avec des viandes mijotées (ah, ce coniglio – lapin – fondant!) et gourmandes (ah, ces joues de veau savoureuses!), des recettes hors d’âge qui n’arrêtent pas de séduire les épicuriens du troisième millénaire. Le ton est local, avec des ouvertures sur le meilleur de la gastronomie italienne et même française, invariablement interprétées avec doigté et justesse. Et avec ça, un choix de vins superbes, avec notamment quelques-unes des meilleures références du Tessin. Elle n’est pas belle, la vie, sous les platanes du Grotto della Salute?

Via Madonna della Salute 10, Lugano-Massagno, tél. 091 966 04 76, grottodellasalute.ch

 

Grotto dell’Ortiga

Sous la tonnelle

A quelques kilomètres de Lugano, le village de Manno a gardé le charme authentique de ses ruelles pavées et de ses façades ocre aux entourages de fenêtres de granit et aux frises peintes. Ici un passage couvert, là un jardin secret, et voilà l’entrée de ce grotto adorable, précédé d’un cour aux tables de pierre ourlée d’une vigne et coiffée d’une glycine aux parfums enivrants. A l’intérieur, deux espaces. A gauche en arrivant, on adore tout particulièrement les piécettes exiguës de l’ancienne maison aux fenêtres de bois et au chic rustique autant que dépaysant. A droite, au haut de quelques marches, la grange réaménagée en salle plus vaste est vacancière, elle aussi, ornée de photos en noir et blanc et d’objets insolites. De part et d’autre, la cuisine est savoureuse et authentique, avec de la polenta inoubliable et des ragoûts et des paupiettes parfumés aux herbes aromatiques, des saucissons gourmands, des légumes rapicolants: dans l’assiette, c’est le Tessin idéalisé. Et dans les verres aussi. Accueil adorable!

Strada Regina 35, Manno, tél. 091 605 16 13, ortiga.ch

 

Grotto del Pep

Jeu de boules compris
Une adresse confidentielle que l’on ne trouve que si on la connaît. Accrochée sur le versant boisé du Monte San Salvatore, la terrasse du Grotto del Pep et son jeu de boules s’épanouit à l’ombre des châtaigniers et des parasols publicitaires. A l’intérieur, ce resto populaire ne donne certes pas dans la décoration sophistiquée. Mais on se sent tout de suite à l’aise, accueilli en ami, entre les groupes de copains et les familles attablées le long de grandes tables en bois. Surtout quand les grands plats de métal arrivent, généreusement remplis de capretto divin, (ah, le cabri du Grotto del Pep!), de croustillantes pommes de terre au four, de polenta authentique et de viandes cuites au feu de bois. Avec une gazosa (limonade artisanale locale) et un pichet de merlot, on chavire! What else?

Via Arbostora 18, Carabbia-Lugano, tél. 091 994 43 36, grottodelpep.ch

Joachim Son-Forget ouvre les vannes

Joachim Son-Forget ouvre les vannes

Le député des français établis en Suisse et au Liechtenstein assume toutes ses provocations. Bouffon et stratège, cet anticonformiste extraverti voue sa vie au travail, se cache dans la lumière crue de ses fanfaronnades. Vilipendé par les uns, loué par les autres, il trace son propre chemin sur le fil du rasoir. Interview.

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This