Le premier petit-déjeuner de Paris Match a eu lieu ce 15 octobre au Royal Savoy à l’initiative d’Anne-Marie Philippe. Un moment intense et fort en émotion vécu au l’hôtel Royal Savoy où nous avons été magnifiquement bien reçus.

Notre invité, Regis LE SOMMIER, directeur adjoint de Paris Match, et grand reporter, nous a passionnés. Une heure de conférence exaltante puis des questions qui ne cessaient de fuser.

Le petit déjeuner bien que délicieux a attendu d’être dégusté. Nous étions tous suspendus aux lèvres de notre conférencier. Autour de la table, on pouvait reconnaître, Bernard Nicod, Bernard Russi, Igor Ustinov, Henri Dès, Alain Kropf, Claude Jutzi, Jean-Baptiste Ferrari, Nicolas Gigandet, Patrick Fonjallaz, Michel Berger, Jean-Jacques Morand etc..

Régis Le Sommier, entre 2006 et 2010, a fait des séjours en Irak et en Afghanistan où il partage le quotidien d’unités de guerre. Il définit son métier comme « un prédateur d’émotion ». Il a également interviewé de nombreuses personnalités politiques dont Bachar el Assad ou encore Barack Obama. Lauréat du Grand Prix de la presse International 2017 pour sa couverture du Moyen Orient, il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Daech, l’histoire, livre-document qui fait écho aux attentats de 2015. Une conférence-passion !

Joachim Son-Forget ouvre les vannes

Joachim Son-Forget ouvre les vannes

Le député des français établis en Suisse et au Liechtenstein assume toutes ses provocations. Bouffon et stratège, cet anticonformiste extraverti voue sa vie au travail, se cache dans la lumière crue de ses fanfaronnades. Vilipendé par les uns, loué par les autres, il trace son propre chemin sur le fil du rasoir. Interview.

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This