Au bord du lac de Constance, la Thurgovie, verger de la Suisse, est un haut lieu du cyclotourisme et de la gastronomie. Et on peut y dormir en plein air, sous la voûte étoilée.

La pomme posée par le bailli Gessler sur la tête de Walter, le fils de Guillaume Tell, provenait-elle de Thurgovie? Elle est en tout cas l’emblème de l’actuel canton sur la rive sud du lac de Constance. Un pays de Cocagne: 210 000 pommiers, des poiriers aussi, des cerisiers, 240 hectares de vigne aux multiples cépages avec à la clé un sentier des pommes à Altnau et un sentier viticole à Weinfelden! Sans oublier des fleurs à profusion. Cette année 2021 est d’ailleurs célébrée comme la «Gartenjahr» du Bodensee, avec entre autres attractions le parc naturel de l’île de Mainau et, côté allemand, les salons horticoles d’Überlingen et Lindau. Méconnue des Romands, la Thurgovie ne manque pourtant pas d’attraits touristiques. Relativement plate, c’est le paradis de la petite reine avec 900 kilomètres de piste cyclable! Les randonneurs ne sont pas oubliés grâce à 1000 kilomètres de chemins pédestres. De reposantes balades sur le lac sont proposées par deux compagnies suisses, une allemande et une autrichienne. C’est de ces bateaux que l’on apprécie le mieux la douceur du paysage. Et c’est sur les terrasses des restaurants (le Feldbach, à Steckborn, par exemple) que l’on peut déguster les perches, ombles et sandres pêchés entre Romanshorn et Stein am Rhein. A Schlatt, le Kundelfingerhof permet même de manier soi-même la canne à pêche! Outre les hôtels et campings (tel celui de Wagenhausen, au bord du Rhin), le tourisme thurgovien propose quelques formules originales permettant de dormir sous la voûte étoilée. Parmi les sites à ne pas rater, le château d’Arenenberg, lieu de séjour du futur Napoléon III et la chartreuse d’Ittingen, siège du riche musée d’art de Thurgovie.

www.thurgau-bodensee.ch

 

Mobilité – La petite reine

Royaume du vélo avec son réseau cyclable, la Thurgovie est également productrice de bicyclettes, tant mécaniques qu’électriques, haut de gamme. La fabrique «Tour de Suisse», à Kreuzlingen, sort chaque année quelque 8000 pièces. Du sur-mesure ou presque x: le cadre est proposé en 35 couleurs!

 

Hébergement – A la belle étoile

La Thurgovie est l’unique canton à proposer des nuitées en plein air dans des hôtels-bulles. On y dort, on y rêve en pleine nature, sous la voie lactée, dans une bulle de plastique transparente. On peut aussi s’allonger dans un lit à baldaquin placé sous un pommier, dans une roulotte de cirque, dans une cabane construite dans un arbre, dans une maison miniature, dans un «Velovan», autrement dit une remorque attelée à un vélo électrique et équipée d’un matelas, d’une table, de chaises et d’un auvent. En route!

 

Saveurs – Des cépages à la page

La Thurgovie n’a rien à envier aux autres cantons viticoles. Ses 240 hectares de vigne produisent aussi bien du pinot noir et du sauvignon blanc que du Grüner Veltliner et du muscat. A Strohwilen, la distillerie Macardo produit non seulement des alcools de pomme, poire, prune et abricot, mais aussi du single malt, de la vodka, du rhum et du porto. Les abstinents se consoleront avec d’autres spécialités locales telles que gelée de pomme, vinaigre balsamique à base de pomme et tranches de pomme séchée, les Opfelringli.

Rencontre avec Irène Jacob

Rencontre avec Irène Jacob

Comédienne, écrivaine, passionnée par le théâtre, Irène Jacob a fait des débuts remarqués! Elle a incarné en 1991 l’héroïne de «La double vie de Véronique» de Krzysztof Kieslowski et obtient le prix d’interprétation féminine à Cannes. Elle construit, ensuite, pas à pas, une carrière internationale. Riche et diversifiée.

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This