S’il est une carrière périlleuse, c’est bien celle de compositeur «classique». Ecrire pour grand orchestre est redoutable. Mais obtenir d’un grand orchestre qu’il exécute la partition n’est pas moins ardu.

 

Le Vaudois Richard Dubugnon n’est pas de ceux qui reculent devant la difficulté. Et cela lui réussit. Le 11 décembre, l’Orchestre de la Suisse romande, sous la direction du célèbre chef Bertrand de Billy, créera «Helvetia II. Via Lemanica», second tableau d’une suite monumentale entamée en 2013, au Festival de Verbier, avec «Helvetia I – Vol alpin».

Le titre latin renvoie à une route imaginaire tracée autour du Léman remontant jusqu’au Tauredunum, cet incroyable tsunami qui se déclencha en l’an 563! Au demeurant, admirateur de l’œuvre d’Emile Jaques-Dalcroze, Richard Dubugnon cite une de ses chansons les plus connues: «C’est si simple d’aimer», une chanson «qui reflète avec simplicité et candeur mon amour pour le Pays romand».

Mais pour attaché qu’il soit à notre région, Dubugnon est un compositeur international, couronné par la Sacem, nominé aux Victoires de la musique, joué par Gautier Capuçon comme par Jean-Yves Thibaudet, par le BBC Symphony comme par le Gewandhaus de Leipzig.

Orchestre de la Suisse romande, Victoria Hall, Genève, le mercredi 11 décembre, 20 h, osr.ch, richarddubugnon.com

Chez Maman

Chez Maman

En ce début d’automne, voici l’adresse genevoise idéale pour s’abriter des premiers frimas, dans les effluves appétissants du nid douillet d’une maison de famille. À la lisière du quartier industriel des Acacias, on vient nombreux se réfugier dans le giron de «Chez...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This