La crise sanitaire a changé nos habitudes de consommation. Certaines entreprises s’en sortent très bien, notamment grâce à l’explosion des ventes online.

Digitec Galaxus AG

Digitec.ch et galaxus.ch constituent les deux parties de Digitec Galaxus AG, qui connaît une croissance fulgurante. L’année 2020 fut une très bonne année pour le leader suisse du marché en ligne. «Surpris par la crise sanitaire, notre stratégie fut de nous adapter très vite», explique Florian Teuteberg, CEO. L’entreprise a ainsi relevé trois défis: ses acheteurs ont dû s’adapter à la situation du marché et à la forte augmentation de la demande de certains produits, comme les équipements de bureau à domicile. Ensuite, au niveau logistique, l’entreprise a augmenté ses capacités, en agrandissant le centre logistique de Wohlen, et en recrutant 650 nouveaux employés. Et finalement, elle a protégé ses employés, en ayant recours si possible au télétravail, qui a très bien fonctionné. «Nous sommes une équipe souple, agir de notre propre initiative fait partie de notre ADN», ajoute Florian Teuteberg. Le chiffre d’affaires a ainsi augmenté de 59% , surtout en Suisse romande (plus de 90% dans les cantons de Genève et Valais). Les produits les plus populaires? Pendant la première vague ce fut le matériel destiné au home office (câbles, casques, encre, etc.), actuellement ce sont les produits destinés au home workout (tapis de yoga, barres de traction) et les masques FFP2. En raison du confinement, les ventes de grands téléviseurs (70-88 pouces) ont également augmenté de 58%.

Matelas Elite

«Elite se porte très bien. Malgré deux mois de fermeture de boutiques, notre chiffre d’affaires  a augmenté de 10% en 2020», lance François Pugliese, directeur d’Elite. La manufacture suisse de matelas fabriqués dans les ateliers d’Aubonne se dédie à notre literie depuis 1895, proposant des larges gammes de modèles pour toutes les corpulences et tous les budgets, du premium au king size. «Depuis 2017, nous avons développé une nouvelle stratégie, en ouvrant nos propres boutiques pour privilégier un accompagnement direct avec notre clientèle, désireuse  de confort et  de conseils personnalisés», précise François Pugliese. Elite dispose désormais de onze «Elite Gallery» dans toute la Suisse. Les effets de la crise sanitaire? Sans doute une prise de conscience de l’importance de la santé et du bien-être, qui passe forcément par la qualité de la literie et d’un sommeil réparateur… Les matelas Elite sont en effet composés uniquement de matières naturelles (laine, crin de cheval) et leur fabrication certifiée par l’Ecolabel européen. La pandémie a également accentué le souci de la qualité et du développement durable auprès du public. L’année 2021 verra de nouvelles boutiques s’ouvrir, notamment à Bâle et à Berne. 

Les Miels de Stéphanie

Sa petite entreprise, elle la gère toute seule autour de ses ruches. C’est la seule apicultrice professionnelle du canton de Genève. Elle produit son miel d’exception 100% naturel, ni chauffé, ni rallongé, au milieu de la nature, à Genève et sur Vaud. «Bien sûr, l’année 2020 fut particulière pour moi, car je n’ai pas eu la demande habituelle de mes clients restaurateurs (les pots de 500 g, ou les minidosettes pour les hôtels), mais j’ai eu la chance d’avoir 10% de ventes en plus auprès de mes points de ventes locaux. Les gens, confinés à la maison, ont découvert le plaisir de déguster les produits du terroir, différemment», développe l’apicultrice Stéphanie Vuadens, qui s’est lancée en 2014. La douceur du printemps 2020 lui a permis de récolter son miel plus tôt que d’habitude, début mai; elle a dû faire un pari sur le choix des conditionnements et s’adapter à la demande. «Beaucoup de gens m’ont contactée directement et apporté du soutien, cela m’a fait plaisir. Je pense qu’il y a une vraie demande de produits locaux non industriels, faits avec le cœur et autour d’une éthique», ajoute Stéphanie Vuadens. Ses paniers cadeaux commandés par les entreprises pour leurs collaborateurs (privés de soirées de fin d’année) ont d’ailleurs fait un carton!

Terraillon (groupe cerjo Switzerland SA)

Cerjo Switzerland SA, entreprise basée à Delémont poursuit depuis plusieurs années son développement en Suisse. «Nous sommes l’agent exclusif de BaByliss®, Cuisinart® et Terraillon et je dois dire que nous avons eu une excellente année 2020!», lance Matthias Hofmann, directeur commercial des trois marques. Terraillon, repris en 2019, fabrique des pèse-personnes électroniques, des thermomètres, des balances de cuisine, des ustensiles de pâtisserie et d’autres objets courants, dont certains sont connectés. Matthias Hofmann explique que la crise sanitaire a eu plusieurs effets: tout d’abord une transition et un fort accroissement des ventes vers le marché ondine, qui ont compensé le recul des ventes en magasin. Ensuite, les gens, privés de sortie, ont disposé de plus d’argent pour d’autres dépenses, d’où l’engouement pour les articles de pâtisserie (balances de cuisine, rouleaux, bols) dont les ventes ont explosé dès le printemps, avec une croissance de 40 à 50%. «Les thermomètres Thermo Distance (sans contact avec la peau) se sont vendus en quelques jours!», précise Matthias Hofmann. Le télétravail a été mis en place grâce à une logistique et des équipes très adaptables. Terraillon a également lancé sur le marché une collection «green», soit des produits écologiques sans pile ni batterie, grâce au système de recharge par dynamo.

Divorce.ch

Divorce.ch est le leader du divorce par Internet en Suisse. Le site offre toutes les informations pour pouvoir divorcer ou se séparer en trois mois, au montant forfaitaire convenu. Depuis que la notion de faute dans le divorce a disparu il n’y a plus d’intérêt à savoir qui dans le couple est responsable de la désunion. Les conséquences d’un divorce ou d’une séparation sont purement économiques. «Plus de 90% des divorces prononcés en Suisse le sont par consentement mutuel, ce qui évite bien des souffrances, notamment pour les enfants. Les divorces «bagarres» coûtent en effet très cher, alors que tout est écrit par avance, notamment pour les enfants, les pensions ou la LPP», explique le créateur du site, Me Douglas Hornung. Le taux de divorce a baissé et se situe actuellement autour de 40%, notamment en raison de la conjoncture économique délicate. Par contre, effet COVID? «Sur la période de mai, juin et juillet 2020 nous avons eu une augmentation de 50% du trafic sur le site et de 60% de l’établissement de conventions de divorce ou de séparation; il y a eu moins de divorces pendant le confinement et un pic au moment du déconfinement», ajoute Douglas Hornung. L’année fut donc plutôt bonne pour divorce.ch qui prépare un nouveau site pour le printemps 2021.

Jean-Luc Bideau, monstre sacré, fragile et volubile

Jean-Luc Bideau, monstre sacré, fragile et volubile

Jean-Luc Bideau était l’invité de Festival du 7e Art dont Vincent Perez est le président et l’initiateur de ce magnifique projet. Pour cette 5e année, il a réuni à nouveau réuni des invités prestigieux comme Willem Dafoe, Elsa Zylberstein, Daniel Brühl, Anaïs Demoustier, Gilles Lellouche, Jean Dujardin, Irène Jacob, Marie Gillain, Anne Brochet, Marthe Keller…

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This