Les grandes tables des châteaux suisses

Paris Match Suisse |

S’attabler dans une belle demeure ou un romanesque château : plus qu’un repas, c’est une escapade dans le temps.

 

Chevaleresque château: Château de Pleujouse Romanesque, ce château médiéval est perché sur un éperon rocheux au-dessus d’un vallon planté de damassiniers (ces petites prunes typiques de l’Ajoie). Au pied d’une ruine, on s’y attable à l’ombre d’un arbre centenaire en été, et dans les salles sobres du château le reste de l’année.

Aux commandes depuis 12 ans, Gérard et Catherine Praud y proposent une cuisine inspirée et saisonnière, colorée et gourmande qui vaut une petite virée dans cette région si belle, particulièrement au printemps.

Le Château 18, 2953 Pleujouse, chateaudepleujouse.ch

Gracieux palais XVIIIe: Hôtel Du Peyrou Grandiose palais urbain, cet hôtel particulier serti dans un parc à la française a la grâce des grandes demeures du XVIIIe siècle. Au premier étage, le bel-étage, les salles et les salons en enfilade sont tout en dorures, en stucs et en lustres. Ils sont à louer pour des mariages, des repas et des événements. Au rez-de-chaussée, c’est un élégantissime restaurant qui attend les hôtes: dans de belles salles voûtées à la décoration raffinée et ouvertes sur le parc, les tables s’épanouissent dans de généreux espaces propices aux conversations intimistes comme aux moments festifs.

A l’accueil, Françoise Penlington veille sur une brigade de service toute en gentillesse attentionnée. Et en cuisine, l’Australien Craig Penlington fait des merveilles. Au gré des saisons, il joue avec les produits et avec les saveurs. Souvent locales, ces dernières se font plus exotiques parfois, notamment lors des quinzaines australiennes où le kangourou est au menu.

Craig Penlington

Craig Penlington © DR

Hôtel DuPeyrou, avenue DuPeyrou 1, 2000 Neuchâtel, dupeyrou.ch

Un castel de cape et d’épée: Castel d’Uvrier La légende affirme qu’il fut jadis garçonnière du noble Stockalper. Ce romanesque édifice à tourelle perché sur un coteau planté de vignes qui survole la vallée du Rhône est un fortin plus qu’un manoir. Depuis peu, c’est surtout un restaurant soigné, intimiste et discret, qui ne désemplit pas. On y reçoit sur réservation, dans les jolies salles sobres et claires, ou sur la terrasse ensoleillée. Et l’on y déguste la cuisine de Bruno Toppazzini qui décline ici une carte courte, gourmande, respectueuse de la grande tradition et fort bien faite. Au menu, viandes (fleur d’Hérens) et poissons (tartare de bar et tomate verte) de première fraîcheur. Une adresse pleine de charme.

Une carte courte, gourmande, respectueuse de la grande tradition.

Une carte courte, gourmande, respectueuse de la grande tradition. © DR

Le Castel d’Uvrier, 1858 Uvrier, provins.ch

Gentilhommière champêtre: L’Ermitage des Ravet « Je n’ai plus aussi bien mangé depuis mon repas chez Girardet. Nous reviendrons ! » dit Juan Carlos Ier, roi d’Espagne, en quittant l’Ermitage. C’était en 2011. Il était l’invité de la Confédération. Il n’est d’ailleurs pas seul à partager cet avis. Puisque l’Ermitage est l’une des six tables suisses à obtenir 19 points au GaultMillau. C’est aussi l’un des rares et des plus charmants hôtels-restaurants installé dans une maison de maître de tout l’arc lémanique. A quelques minutes de l’autoroute Lausanne-Genève, à l’abri de toute nuisance, le royaume des Ravet est aussi une belle histoire de famille. Bernard et Ruth, les parents, on créé la maison. Guy, le fils a rejoint son père en cuisine. Et Nathalie, l’une des filles est une sommelière connue et reconnue. Ensemble, ils écrivent au quotidien la paisible histoire gourmande de cette belle table qui, l’été venu, se déplace dans un parc à l’anglaise où barbotent les canards. Chambres douillettes donnant sur le jardin. Petits-déjeuners d’anthologie avec des pains et des viennoiseries maison.

L'Hermitage des Ravet

L’Ermitage des Ravet, route du Village 26, 1134 Vufflens-le-Château, ravet.ch

Retrouvez cet article dans notre édition Paris Match Suisse

Toute reproduction interdite

Jonas Schneiter : le séducteur a trouvé son âme soeur

Jonas Schneiter est aujourd’hui en couple avec la Neuchâteloise Alizée Liechti. En exclusivité pour Paris Match, les deux amoureux se racontent l’un autre, dans une interview croisée pleine de sincérité, de malice et d’humour.

Bâtisseurs de l’entrepreneuriat romand

Bernard Russi, fondateur et CEO de BOAS, et Bernard Nicod fêtent cette année les 30 et 40 ans de leurs empires respectifs.

David Delmi : Hardah

Hardah est l’une des start-up de haute technologie les plus notoires de Suisse, fondée en 2015.

Une bonne mine toute l’année

Depuis plus de trente ans, les autobronzants révolutionnent les routines beauté. Car s’il est bon de faire attention au soleil, le teint couleur endive ne sied à personne!

LAUREN WASSER

Ses prothèses dorées sont comme deux trophées, témoins de son combat, son courage, sa victoire. En octobre 2012, à 24 ans, l’Américaine Lauren Wasser frôle la mort et perd sa jambe droite à cause d’un syndrome du choc toxique contracté suite au port d’un tampon.

Douglas Kennedy: «Je crois en Bach, pas en Dieu»

Depuis 30 ans, ses romans, nouvelles et récits de voyage se sont vendus à plus de 15 millions d’exemplaires. A 64 ans, l’Américain Douglas Kennedy est un formidable écrivain à succès, aussi populaire qu’adulé par les intellectuels.

La vie de château à vendre en Suisse

Châteaux et manoirs de village ou de campagne, ces biens d’exception ont en commun une histoire, une beauté et des volumes impressionnants qui feront rêver tous les amoureux des vieilles pierres. Notre sélection en Suisse romande.

Tout ce que vous devez savoir sur… Tatyana Franck

Tout ce que vous devez savoir sur... Tatyana Franck Paris Match Suisse | Publié le 22/03/2018   Jean Pierre Pastori La directrice du Musée de l’Elysée, à Lausanne, est passée de Picasso à la photo. Elle excelle à relever les défis. Une grande travailleuse      Cette...

Bongénie : le pari de l’expérience

L’enseigne familiale genevoise confie à ses jeunes représentants de la cinquième génération le soin de réinventer la tradition. Avec le défi de taille de perpétuer un héritage plus que centenaire, dans un secteur de la mode en profonde mutation.

Jacques de Watteville l’emblématique

Jacques de Watteville l’emblématique Paris Match Suisse | Publié le 23/08/2018 François Schaller  | Photographie Valdemar Verissimo L’ancien secrétaire d’Etat et ambassadeur est entouré de précieux symboles dans son nouveau bureau présidentiel de la Banque Cantonale...

Pin It on Pinterest

Share This