Un nouvel envol pour la suisse

Paris Match Suisse |

L’enthousiasme est le moteur de cette fabuleuse aventure. Paris Match fait partie de moi, il coule dans mes veines. « Le poids des mots, le choc des photos »… Cet esprit m’a toujours sollicitée, habitée.
Adolescente, je courais le chercher au kiosque, en bas de chez moi, dans le XIVe arrondissement de Paris. Je lui suis restée fidèle tout au long de l’année, des années, même lorsque je me suis installée en Suisse. J’ai voulu faire partie de la rédaction du cahier suisse il y a deux ans, en assurant régulièrement la page cocktail.
Mon rêve, mon ambition ne pouvaient s’arrêter là. Ni l’envie d’être impliquée totalement. D’impulser la dimension suisse de ce titre mythique. De lui donner une nouvelle intensité, une vraie force. D’en faire tout simplement le plus nécessaire, le plus indispensable des magazines romands ! L’utopie s’est accrochée à moi. Ne dit-on pas qu’il faut avoir des rêves assez grands pour ne jamais les perdre de vue ? Celui-là ne risque pas de nous échapper. Le rêve s’est aujourd’hui transformé en mission, en travail. Un travail colossal qui prendra toute la place dans nos vies. La place d’une passion débordante.
« La vie est une histoire vraie ». La nouvelle devise de Paris Match est aussi mon histoire, ma voie. Une destinée en quelque sorte. Alexandre Prior, mon fils, m’appuie dans cette singulière épopée. Passionné, fougueux, il s’est résolument engagé à mes côtés, prêt à relever tous les défis. Avec notre réseau de collaborateurs, le sien, la petite équipe d’AMP Communication qu’il dirige. Pour une nouvelle expérience journalistique et médiatique, orientée créativité et professionnalisme.
Rien ne serait possible sans l’engagement de mes partenaires et amis, qui m’ont suivie sur parole et avec conviction avant même que paraisse le numéro zéro. Certains ont signé pour des espaces publicitaires à l’année. Ou des événements photographiques Paris Match. La première exposition aura lieu le 8 janvier prochain à l’InterContinental de Genève. En présence de Carole Bouquet.
Ce magazine hebdomadaire de renommée internationale nous plonge aujourd’hui, chaque semaine, au cœur de l’actualité. Toute l’actualité.
Paris March est né au mois de mars, un mois qui me fascine. Car il est celui des petits miracles de la nature. Au printemps, les primevères se battent pour percer la terre et éclore, poussées par le miracle des saisons.
C’était le 25 mars 1949. Et tous les espoirs étaient enfin permis. Il faudra attendre l’été 1950, presque à l’heure des vendanges, pour que le titre se démarque. Il avait conquis ses lecteurs et la conquête de l’Annapurna faisait la une.
Depuis 65 ans, c’est une histoire d’amour qui lie Paris Match à ses lecteurs. Parce que seul l’humain a le premier rôle. Amener le lecteur au cœur de l’événement, interpeller et capter l’intensité du moment. Souvent imité, rarement égalé.
2018 sera notre année, votre année ! Avec un cahier Paris Match Suisse revisité toutes les deux semaines. Notre objectif est d’amener un regard différent sur l’actualité, parfois décalé, toujours ouvert sur le débat. Chaque édition offrira des récits, des histoires, du vécu. La Suisse romande est un trésor. Il y a tant de personnages, de personnalités d’exception dans notre région ! Les reportages et la vie culturelle auront aussi leur place dans nos pages. Merci de votre fidélité, bienvenue dans le cercle enchanté des lecteurs de Paris Match !

Pierre Maudet : l’impensable !

Pierre Maudet : l’impensable ! Paris Match Suisse | Publié le 20/09/2018 Romaine Jean | Photographie Valdemar Verissimo Le président du Conseil d’État avoue aujourd'hui avoir caché une partie de la vérité sur son voyage dans le Golfe.   Dans un roman, l’intrigue...

Tous fous de Federer

Jamais, dans l’histoire du sport, un champion n’avait suscité une telle admiration chez les artistes et les intellectuels. Quatre d’entre eux témoignent, avant Wimbledon.

Michel Boujenah : “En amour, l’humour ne marche pas toujours”

Michel Boujenah : "En amour, l'humour ne marche pas toujours" Paris Match Suisse | Publié le 28/06/2018 Anne-Marie Philippe Michel Boujenah est lié à la Suisse depuis trente ans. Il était l’un des premiers humoristes à fouler les planches du Festival Morges-sous-Rire....

Anna Gabriel : exilée en quête de justice

Anna Gabriel : exilée en quête de justice Paris Match Suisse | Publié le 05/04/2018 Joan Plancade Depuis un mois à Genève, l’ancienne députée catalane sous mandat d’arrêt dans son pays dit aspirer à une nouvelle vie, plus anonyme. Après l’arrestation de Carles...

La fille de Staline

La fille de Staline Paris Match Suisse | Publié le 18/10/2018   Jean Pierre Pastori Quel destin! Sa mère se suicide au Kremlin alors qu’elle n’a que six ans. Son père envoie au goulag son premier soupirant. Au tournant de la quarantaine, elle fait scandale en...

Au paradis des glaces

Le mois de mars est idéal pour partir explorer les contrées du Nord: paysages féeriques, fréquentation limitée et un ensoleillement quotidien suffisamment long pour en profiter pleinement.

Incontournable Fête du blé et du pain

Incontournable Fête du blé et du pain Paris Match Suisse | Publié le 06/09/2018 Anne-Marie Philippe  | Photographie Valdemar Verissimo Du 15 au 26 août 2018, la dynamique ville d’Echallens a vécu au rythme de la 4e édition de la Fête du Blé et du Pain. Cette année,...

Ronit Raphael, une femme de cœur

Aviel Cahn, l’opéra n’est pas un musée!Paris Match Suisse | Publié le 20/03/2019   Nathalia L. Birgnoli   Ronit Raphael nous accueille dans le Temple de la Beauté, rue du Rhône, à Genève. Rencontre avec une femme vitale et attachante.   On perçoit d’abord son...

Oldtimers, le charme de l’ancien

Oldtimers, le charme de l’ancienParis Match Suisse | Publié le 20/03/2019   Trinidad Barleycorn   Impossible de se lasser de l’esthétisme des vieilles voitures. Coup de projecteur sur trois modèles toujours d’actualité.   Hispano Suiza H6C Dubonnet Xenia...

Keep swinging !

Le mois de mars est idéal pour partir explorer les contrées du Nord: paysages féeriques, fréquentation limitée et un ensoleillement quotidien suffisamment long pour en profiter pleinement.

Share This