Escapade à Zurich

Paris Match Suisse |

 

Métropole du shopping et pôle culturel, Zurich vaut bien une escale: quatre adresses au bord de la Limmat.

Markthalle im Viadukt  – Bobo et sympa

Témoin de l’ère industrielle, ce viaduc de 1894 a une allure folle. Menacé de destruction dans les années 80 du XXe siècle, il a finalement été sauvé, puis transformé et rénové pour se muer en une arcade marchande alternative et conviviale qui mérite le détour. Dans le quartier bobo où fleurissent les adresses tendance et les bistrots d’avenir, c’est  un ensemble unique de boutiques de design, de locaux culturels et d’enseignes gourmandes. Incontournable dans ce contexte, la Markthalle est un vaste espace tout entier dédié aux bonnes choses: on y déniche du gin zurichois, des limonades suisses, de délicieuses pâtisseries typiques et d’excellents saucissons helvétiques, mais aussi des gourmandises exotiques, des vins fins et des objets cadeaux insolites. Le tout doublé d’un resto plein de charme prolongé d’une terrasse sous la voûte de l’ancien pont.

Markthalle im Viadukt, Viaduktstrasse 8-9, Zurich, www.im-viadukt.ch

 

25hours – L’hôtel des hipster

C’est l’hôtel réinventé. Ici, tout est rigolo, inattendu, relax et confortable. Cet hôtel ouvert depuis quelques mois à 10 minutes à pied de la gare, dans un ex-quartier un peu crapuleux devenu hypertendance, est un modèle d’adéquation à l’air du temps. Il associe  le confort d’un quatre-étoiles traditionnel (gym, sauna, chambres idéalement équipées, parking, bar et resto), mais en version décalée. Dans les chambres, il y a des dinky toys pour retomber en enfance, un livre d’art en cas d’insomnie, en plus d’un équipement neuf, beau et coloré. Au rez-de-chaussée, les locaux d’accueil associent le charme nostalgique d’une maquette de transatlantique avec l’humour délibérément kitch d’un nain de jardin géant. Pour les pères barbus accompagnés de petits enfants, il y a une escarpolette. Pour les mamans véganes, il y a des canapés profonds où savourer des cocktails de fruits frais en lisant une revue imprimée sur papier recyclé. Et dès qu’un rayon de soleil paraît, une terrasse entourée de palmiers prend un air barcelonais où boire un verre ou grignoter un plat à partager. Vélos à dispo pour découvrir la ville.

25hours, Langstrasse, Langstrasse 150, Zurich, 044 576 50 00, 25hours-hotels.com

 

Péclard im Schober – Raffinement Belle-Epoque

Sans doute la plus belle confiserie de Suisse, Péclard im Schober fait tourner la tête aux gourmands depuis 1845. On dirait un décor de film!  Toute en stucs et en boiseries sculptées, en verres sablés aux motifs 1900 et en lustres Belle-Epoque, la boutique se poursuit par un dédale de salons reliés entre eux par des escaliers. Et tout cela au service de chocolats et de pâtisseries délicieuses et raffinées à consommer sur place avec un chocolat viennois, ou à emporter en souvenir. En hiver, animations musicales les vendredis et samedis soir. En été, petite terrasse de charme sur la placette. Incontournable!

Konditorei Péclar im Schober, Napfgasse 4, Zurich, 044 251 51 50.

 

Schwarzenbach Kolonialwaren – Saveurs d’ailleurs

Invitation au voyage dans le temps et dans les saveurs, voilà un magasin tout entier dédié aux bonnes choses depuis 1864. La devanture est magnifique, l’intérieur évoque un conte de fée et les produits sont de tout premier ordre. A commencer par les cafés torréfiés sur place (la machine est spectaculaire!) et par les thés vendus en vrac, mais qui peuvent aussi être consommés dans le joli tea-room tout neuf. Puis il y a une multitude d’épices, de fruits confits, de conserves et de spécialités: huiles, chocolats et  chutneys, confitures et pâtes… On craque!

Schwarzenbach Kolonialwaren, Münstergasse 19, Zurich, 041 261 13 15, www.schwarzenbach.ch

 

 

Le Valais à l’honneur

Le 11 octobre dernier, les guitares et le cor des Alpes résonnaient joyeusement rue Martherey, en plein cœur de Lausanne. Un nouvel espace entièrement dédié aux produits du Valais voyait le jour. Et ça se fêtait en grandes pompes !

Raymond Loretan, diplomate engagé

Retiré des ambassades et de la politique active, Raymond Loretan exerce désormais ses talents fédérateurs dans des secteurs aussi divers que le médical et l’horlogerie. Homme de projets et de situations complexes, il affectionne réconcilier les points de vue antagonistes.

Vinorama : Centre de découverte

Vinorama : Centre de découverte Paris Match Suisse | Publié le 09/08/2018 Sophie Bernaert Niché dans les vignes de Lavaux, le Vinorama célèbre les vins de la région.   Donner de la visibilité aux différents vignobles de Lavaux et promouvoir cette région viticole,...

Incontournable Fête du blé et du pain

Incontournable Fête du blé et du pain Paris Match Suisse | Publié le 06/09/2018 Anne-Marie Philippe  | Photographie Valdemar Verissimo Du 15 au 26 août 2018, la dynamique ville d’Echallens a vécu au rythme de la 4e édition de la Fête du Blé et du Pain. Cette année,...

Trois choses à savoir sur… Yousra Zein

Trois choses à savoir sur… Yousra Zein Paris Match Suisse | Publié le 18/10/2018 Nina seddik A la tête du blog Hayekk, la jeune Vaudoise est l’une des influenceuses suisses les plus en vogue du moment.   Blogueuse et entrepreneuse D’origine tunisienne, Yousra...

L’interview impertinente de Franz-Olivier Giesbert

Journaliste, éditorialiste au «Point», biographe, chroniqueur, écrivain, directeur éditorial de «La Provence», il a écrit une vingtaine de romans, une quinzaine d’essais. Rencontre avec un homme contemplatif qui pratique l’optimisme au quotidien.

Un week-end à Saint-Tropez

Quoi qu’on dise, Saint-Tropez restera un village mythique, magique, unique ! On le redécouvre toujours comme si c’était la première fois. L’émotion et l’intensité restent toutes aussi présentes.

Karin Keller Sutter la constellation enfin parfaite

Karin Keller Sutter la constellation enfin parfaite Paris Match Suisse | Publié le 31/10/2018   François Schaller Le Parlement n’assumerait pas un accident dans l’élection de la candidate du siècle au Conseil fédéral. Que faut-il absolument pour accéder au Conseil...

N’Deye et Bernard Nicod

N’Deye, ex-mannequin professionnel, habite avec ses deux enfants un somptueux appartement sur La Côte, entre Lausanne et Nyon. Spacieux, design et lumineux, son salon s’ouvre sur un beau jardin plein sud, plongeant sur le lac. N’Deye nous confie lors de l’interview que Bernard Nicod, son amoureux, lui a offert ce bien d’exception.

Ils racontent leurs voitures

Ils aiment rouler et le revendiquent. Cinq personnalités romandes témoignent en toute franchise.

Share This