Karin Keller Sutter la constellation enfin parfaite

Paris Match Suisse |

Le Parlement n’assumerait pas un accident dans l’élection de la candidate du siècle au Conseil fédéral.

Que faut-il absolument pour accéder au Conseil fédéral, le collège gouvernemental des Suisses? Ceux de Berne n’ont qu’une réponse: une bonne constellation. Avoir la chance d’être là au bon moment. Venant du bon parti, de la bonne région. Les compétences, le programme, le genre viennent en plus.

Alors nul besoin d’être un féru d’astrologie pour se dire que Karin Keller Sutter a le sens de la constellation. Et qu’elle paraît vraiment bien dans son signe: capricorne. Rationalité, constance, endurance. La trajectoire de cette universitaire de la filière professionnelle, interprète et enseignante d’origine, est absolument exemplaire en Suisse: présidente de commune, présidente du Conseil d’Etat de Saint-Gall, présidente du Conseil des Etats à Berne.

Si elle est élue, la prestance de celle qui parle le français à peu près sans accent remplacera davantage celle de Doris Leuthard que celle, si problématique, de Johann Schneider Ammann. Le charisme n’est pas le même, mais il peut évoluer dans la fonction. KKS n’a pas l’aisance détendue et communicative de DL en public. Quand elle sort de cette réserve qui lui va si bien, elle donne même un peu l’impression de se forcer. Est-ce bien nécessaire? Au Conseil fédéral, son camarade de parti Ignazio Cassis est déjà là pour s’occuper de l’ambiance.

Karin Keller Sutter n’est pourtant pas encore élue. D’énormes surprises se produisent parfois sous la Coupole. Où l’on se méfie des grandes personnalités venant des autres partis. Il n’est pas exclu que la gauche, qui l’avait sèchement rejetée il y a huit ans, veuille faire en sorte qu’elle n’obtienne pas cette fois une majorité triomphale. Et tout peut devenir aléatoire en y ajoutant des votes régionalistes… Sauf les probabilités précisément. Parce que l’on n’a jamais vu une candidature sérieuse échouer deux fois! C’est en quelque sorte son humiliation d’il y a huit ans qui lui donne aujourd’hui une constellation parfaite.

Une chambre en Inde

Une chambre en Inde Paris Match Suisse | Publié le 18/10/2018   Jean Pierre Pastori La venue du Théâtre du Soleil est l’événement de la saison. Représentations, projections et rencontres.  Grande figure de la scène francophone, Ariane Mnouchkine dirige depuis...

Pierre Maudet : l’impensable !

Pierre Maudet : l’impensable ! Paris Match Suisse | Publié le 20/09/2018 Romaine Jean | Photographie Valdemar Verissimo Le président du Conseil d’État avoue aujourd'hui avoir caché une partie de la vérité sur son voyage dans le Golfe.   Dans un roman,...

Constantin Macherel, Virtuoso per cello

C’est son premier disque, mais certainement pas le dernier. A 28 ans, le violoncelliste lausannois Constantin Macherel est déjà un virtuose réputé.

Faire marcher les paraplégiques

Faire marcher les paraplégiquesParis Match Suisse | Publié le 13/12/2018 Anne-Marie Philippe  Les bonnes choses iraient-elles toujours par deux? Pour la première fois la Fondation suisse pour paraplégiques (FSP) et la Fondation internationale pour la recherche...

LA MAGIE DE NOËL. DÉJÀ!

Le soir d’Halloween, le Chalet du Royal dévoilait tous ses atouts! Cet authentique chalet de bois au décor féerique, conçu et imaginé par Globus, a enchanté les 200 convives présents.

Cuisine : étoiles montantes

Alors que le GaultMillau Suisse 2019 vient de sortir avec son florilège de chefs et de cheffes hyperdoués, Paris Match vous invite à découvrir les signatures branchées

Mathieu Jaton : « Montreux est une belle absurdité »

Mathieu Jaton : « Montreux est une belle absurdité » Paris Match Suisse | Publié le 14/06/2018   Alexandre Lanz A quelques semaines de la 52e édition du Montreux Jazz Festival et sa 6e en tant que directeur, Mathieu Jaton nous reçoit chez lui, dans un beau quartier...

Tout ce que vous devez savoir sur… Jean-Benoît Schüpbach

Tout ce que vous devez savoir sur… Jean-Benoît Schüpbach Paris Match Suisse | Publié le 12/07/2018   Frédéric Rein Ce spécialiste des semelles sur mesure chausse aussi bien les quidams que les plus grands sportifs du monde.   Un savoir-faire reconnu au-delà...

Patrick de Preux et sa maison, une passion absolue

Le notaire et emblématique président du Lausanne HC a une relation affective avec sa maison.

Au Vieux Navire

L’élan gastronomique insufflé depuis deux ans dans les voiles de cet illustre vieux gréement par le jeune chef Alexandre Aubrun mérite qu’on en reparle.

Share This