Karin Keller Sutter la constellation enfin parfaite

Paris Match Suisse |

Le Parlement n’assumerait pas un accident dans l’élection de la candidate du siècle au Conseil fédéral.

Que faut-il absolument pour accéder au Conseil fédéral, le collège gouvernemental des Suisses? Ceux de Berne n’ont qu’une réponse: une bonne constellation. Avoir la chance d’être là au bon moment. Venant du bon parti, de la bonne région. Les compétences, le programme, le genre viennent en plus.

Alors nul besoin d’être un féru d’astrologie pour se dire que Karin Keller Sutter a le sens de la constellation. Et qu’elle paraît vraiment bien dans son signe: capricorne. Rationalité, constance, endurance. La trajectoire de cette universitaire de la filière professionnelle, interprète et enseignante d’origine, est absolument exemplaire en Suisse: présidente de commune, présidente du Conseil d’Etat de Saint-Gall, présidente du Conseil des Etats à Berne.

Si elle est élue, la prestance de celle qui parle le français à peu près sans accent remplacera davantage celle de Doris Leuthard que celle, si problématique, de Johann Schneider Ammann. Le charisme n’est pas le même, mais il peut évoluer dans la fonction. KKS n’a pas l’aisance détendue et communicative de DL en public. Quand elle sort de cette réserve qui lui va si bien, elle donne même un peu l’impression de se forcer. Est-ce bien nécessaire? Au Conseil fédéral, son camarade de parti Ignazio Cassis est déjà là pour s’occuper de l’ambiance.

Karin Keller Sutter n’est pourtant pas encore élue. D’énormes surprises se produisent parfois sous la Coupole. Où l’on se méfie des grandes personnalités venant des autres partis. Il n’est pas exclu que la gauche, qui l’avait sèchement rejetée il y a huit ans, veuille faire en sorte qu’elle n’obtienne pas cette fois une majorité triomphale. Et tout peut devenir aléatoire en y ajoutant des votes régionalistes… Sauf les probabilités précisément. Parce que l’on n’a jamais vu une candidature sérieuse échouer deux fois! C’est en quelque sorte son humiliation d’il y a huit ans qui lui donne aujourd’hui une constellation parfaite.

Patrick Bruel : Confidences

Le temps ne semble pas avoir de prise sur Patrick Bruel. Toujours aussi actif et passionné, il est aussi doué avec un micro que dans les films ou qu’au théâtre. À l’aube de ses 60 ans, il continue à déchaîner les foules depuis trente ans et il est reparti en tournée avec son nouvel album «Ce soir on sort…». Interview à Genève de ce chanteur hors du commun.

Histoires de post-confinement

La vie a repris son cours normal, après cette étrange période de confinement et les mesures sanitaires prises ont, semble-t-il, maté le virus. Mais pour certains, cette fin de printemps ne sent pas l’insouciance et les histoires poignantes courent les rues.

Michèle Piccard, la pilote du pilote

Michèle Piccard, la pilote du piloteParis Match Suisse | Publié le 20/03/2019   Olivier Grivat   L’épouse du «savanturier» publie un livre expliquant aux enfants «l’avion qui vole avec le soleil». Le couple se complète et s’épaule dans la lumière de Solar Impulse. ...

La Professeure Alexandra Calmy au front pour sauver des vies

INTERVIEW EXCLUSIVE – Le 11 mars 2020, l’OMS qualifie l’épidémie de Covid-19 de pandémie mondiale. Du jour au lendemain, nous découvrons l’existence d’un ennemi invisible.

Prost, une dynastie d’hommes audacieux

A 63 ans, le champion garde une ligne de jeune homme et l’esprit de compétition. L’homme se confie. Les projets, les challenges l’exaltent.
On ressent chez lui une force indéniable, une sagesse teintée d’humanité et un amour incommensurable pour ses enfants, Nicolas, Sacha et Victoria, sa fille qu’il a eue avec une autre maman que celle de ses deux garçons.

LA  RUMBA  DU  CHAT

La sortie d’un album du Chat a valeur d’événement. Même lorsqu’il s’agit du vingt-deuxième !

Karin Keller Sutter la constellation enfin parfaite

Karin Keller Sutter la constellation enfin parfaite Paris Match Suisse | Publié le 31/10/2018   François Schaller Le Parlement n’assumerait pas un accident dans l’élection de la candidate du siècle au Conseil fédéral. Que faut-il absolument pour accéder au Conseil...

Tous fous de Federer

Jamais, dans l’histoire du sport, un champion n’avait suscité une telle admiration chez les artistes et les intellectuels. Quatre d’entre eux témoignent, avant Wimbledon.

Coronavirus: les palaces vaudois ferment les uns après les autres

Pour la première fois depuis la dernière guerre, le Montreux Palace a fermé ses portes. A Lausanne, le Beau-Rivage et le Royal Savoy en ont fait de même, tout comme le Grand Hôtel du Lac à Vevey.

Aviel Cahn, l’opéra n’est pas un musée!

Aviel Cahn, l’opéra n’est pas un musée! Paris Match Suisse | Publié le 31/10/2018   Jean Pierre Pastori Directeur désigné du Grand Théâtre, Aviel Cahn va appliquer à Genève les méthodes qui ont fait son succès en Belgique. A 30 ans, à la tête du Stadttheater de Berne,...

Pin It on Pinterest

Share This