Quelle femme se cache derrière Christian Lüscher, homme politique et avocat ?

Paris Match Suisse |

Marie, gérante de fortune, Hollandaise d’origine, blonde, belle et grande. Christian tombe sous le charme de la jeune femme. Ils ont une passion commune, la famille! Déjà parents l’un et l’autre, ils l’agrandissent très vite. Des petites jumelles, grandes prématurées, pointent le bout de leur nez. Elles se battent pour vivre. Aujourd’hui, à 7 ans, Léa et Elise embrassent la vie.

 

Marie, et si on parlait de votre rencontre avec Christian…

J’ai rencontré Christian un été sur le lac. Cette première rencontre m’a laissée indifférente. Je n’ai rien ressenti de particulier. Christian dégage une image qui n’est pas la réalité. Il donne l’impression d’être un charmeur, un tombeur alors qu’il est authentique et profond. Après cette soirée, nous nous sommes perdus de vue. En nous revoyant l’été suivant, de nouveau sur le lac, les choses se sont précipitées. Le lien amoureux s’est créé. L’eau a toujours été notre élément porte-bonheur. Nous habitons maintenant une maison au bord du lac et en savourons les bienfaits. Léa et Elise, mes jumelles de 7 ans, profitent pleinement du jardin. Estelle, ma fille de 24 ans est rentrée des Etats-Unis. Nous aimons par-dessus tout être en famille. C’est une valeur que je partage avec mon mari. Nous gardons nos week-ends pour la famille et nos amis proches. Christian a deux fils: Loïc, 29 ans, qui a une petite fille de 6 mois et Romain, 26 ans, qui vit actuellement au Soudan.

L’arrivée des jumelles, une grande perturbation dans votre vie de couple?

Oui, mais un bouleversement que nous avons partagé Christian et moi! Si je flanche, il prend le relais. Il y a un mois, au moment du déménagement, quand il a senti que vraiment c’était trop pour moi, il a pris les choses en main et s’est occupé des enfants.

Quel genre de papa est Christian?

Il est très paternel, fusionnel même. C’est un papa à l’écoute. Il est très aimant mais il sait mettre les limites. Il privilégie le dialogue, il explique tout.

Et trois mots pour le qualifier en tant qu’amoureux.

C’est un amoureux qui aime surprendre! Et surtout être original. Il sait que j’adore le groupe U2. Pour mon anniversaire, il m’a fait une surprise. Il m’a dit: «Prépare un petit bagage, on part peu de temps, on sera davantage dans l’avion que sur place.» C’est tout ce que je savais. Nous avons atterri à New York pour rejoindre Buffalo. Il y avait un concert le mercredi du groupe U2. Christian avait réservé des places magnifiquement bien placées. C’était magique. Le lendemain, nous avons découvert les chutes du Niagara puis nous sommes rentrés.

Avouez-nous votre passion de vie.

J’ai plusieurs passions: les voyages, le ski et la plongée. Passions que je partage avec Christian. Nous avons trouvé un bel équilibre. D’ailleurs, pour Christian, la plongée c’est un vrai moment de lâcher-prise. Il dit toujours que c’est sa «psychothérapie ambulatoire».

 Vous avez aussi un parcours professionnel passionnant…

Je suis gestionnaire de fortune auprès de la banque Julius Baer mais d’une manière indépendante. Ce qui me laisse un peu plus de liberté, tout en continuant à être très proche de mes clients.

La vie est faite de hauts et de bas même en amour. Quelle a été votre dispute la plus mémorable?

Rien de vraiment mémorable. Mais quand je suis fatiguée, il peut m’irriter. Je suis volcanique, je sors de mes gonds, je pars sur les chapeaux de roues. Christian me connaît. Il tente de pacifier et comme il déteste les conflits, il aplanit l’histoire.

Il vous est arrivé d’avoir envie de partir, de tout laisser tomber?

Qui n’a pas parfois cette envie? Mais elle est fugace et il n’en est évidemment pas question du tout!

Quel genre de trahison serait insupportable?

Evidemment, une tromperie. Cela changerait tout entre nous. Et j’ai la rancune tenace. Mais je suis trop attachée à la famille, aux enfants, pour envisager le divorce. D’ailleurs, je ne me pose pas ce genre de question même, si bien sûr, tout peut arriver. Nous avons du respect l’un pour l’autre, nous avons un vécu aussi. Nous savons donc la préciosité du couple et de la famille. Notre but est commun: chérir notre famille recomposée.

A-t-il des petites manies au quotidien?

Ah oui! Tous les soirs, il dévore un petit paquet d’Haribo rouges. J’en retrouve dans le lit. Sinon il peut paraître assez désordonné, mais il retrouve toujours tout.

 La politique, un peu la maîtresse de votre mari, non?

Plus qu’une maîtresse, c’est une passion pour Christian. Il est fier d’être Suisse et se plaît à penser qu’il peut faire évoluer son pays et participer au maintien de sa prospérité.

Dans le cadre de la vie commune, qu’aimeriez-vous voir améliorer?

Christian est hyperactif. C’est un homme qui aime stimuler l’autre et le pousser à dépasser ses limites. C’est très tonifiant mais quelquefois, j’aimerais juste être contemplative. (Rires).

 

L’aparté

Armel Bedouet, chef passionné aux origines bretonnes bien ancrées vous offre l’expérience intime d’une table très «couture» où le service et la carte taillés sur mesure sont synonymes d’attention, d’échanges et d’une flânerie gustative unique.

Bonheur thermal en Suisse

Bonheur thermal en Suisse Paris Match Suisse | Publié le 25/01/2018 Knut Schwander A la découverte de quatre magnifiques bains thermaux helvétiques, où la pureté est reine et le bien-être est roi.   Yverdon: Héritage médiéval A mi-chemin entre Lausanne et...

Scandale à Crans-Montana

Scandale à Crans-Montana Paris Match Suisse | Publié le 12/07/2018   Me Yves Jeanrenaud Pas de ski pendant 48 heures à cause d’une dispute entre un milliardaire tchèque et des communes valaisannes   Pâques 2018. Tout est réuni pour que la saison d’hiver se...

Les grandes tables des châteaux suisses

Les grandes tables des châteaux suisses Paris Match Suisse | Publié le 22/03/2018 Knut Schwander S’attabler dans une belle demeure ou un romanesque château : plus qu’un repas, c’est une escapade dans le temps.   Chevaleresque château: Château de Pleujouse...

Vendredi sur Mer

Charline - Vendredi sur Mer Paris Match Suisse | Publié le 12/07/2018   Alexandre Lanz Quelques jours avant son concert à Paléo, Charline Mignot, alias Vendredi sur mer, revient sur son enfance à Genève, où elle a vécu jusqu’à l’âge de 20 ans. Partie tenter sa chance...

Christian Constantin: «Je n’ai pas l’appât du gain»

Christian Constantin « Je n’ai pas l’appât du gain » Paris Match Suisse | Publié le 31/05/2018   Bertrand Monnard  | Photographie Valdemar Verissimo Christian Constantin est le plus fervent défenseur des JO à Sion en 2026. Avant le vote décisif du 10 juin, il nous a...

BEAUX-ARTS  À  LA  PAGE

Simultanément sont parus deux beaux livres dédiés respectivement au Musée des beaux-arts de Lausanne et au Musée d’art et d’histoire de Genève.

Les auteurs fêtent le Salon du Livre

Trente ans, le bel âge pour le café du Beau-Rivage Paris Match Suisse | Publié le 04/10/2018 Anne-Marie Philippe De nombreux écrivains se sont retrouvés dans une ambiance conviviale lors de la traditionnelle soirée des auteurs organisée le samedi 28 avril dernier à la...

Le dernier livre de Massimo Gargia : « la double vie »

Le dernier livre de massimo gargia : «la double vie» Paris Match Suisse | Publié le 18/10/2018 Anne-Marie Philippe « Je découvrais que l’argent et le sexe étaient en interrelation permanente » écrit Massimo Gargia. Découverte qu’il a, sans aucun doute, su mettre à...

L’ atelier  Gourmand

A  l’hôtel-restaurant  Terminus, si  la  table  gastronomique  du  chef  valaisan  Didier de  Courten, doublement  étoilée  est  une  étape  incontournable  en  Suisse, sa brasserie « L’ Atelier  Gourmand » mérite  à  elle  seule  une  visite  à  Sierre.

Pin It on Pinterest

Share This