Quelle femme se cache derrière Christian Lüscher, homme politique et avocat ?

Paris Match Suisse |

Marie, gérante de fortune, Hollandaise d’origine, blonde, belle et grande. Christian tombe sous le charme de la jeune femme. Ils ont une passion commune, la famille! Déjà parents l’un et l’autre, ils l’agrandissent très vite. Des petites jumelles, grandes prématurées, pointent le bout de leur nez. Elles se battent pour vivre. Aujourd’hui, à 7 ans, Léa et Elise embrassent la vie.

 

Marie, et si on parlait de votre rencontre avec Christian…

J’ai rencontré Christian un été sur le lac. Cette première rencontre m’a laissée indifférente. Je n’ai rien ressenti de particulier. Christian dégage une image qui n’est pas la réalité. Il donne l’impression d’être un charmeur, un tombeur alors qu’il est authentique et profond. Après cette soirée, nous nous sommes perdus de vue. En nous revoyant l’été suivant, de nouveau sur le lac, les choses se sont précipitées. Le lien amoureux s’est créé. L’eau a toujours été notre élément porte-bonheur. Nous habitons maintenant une maison au bord du lac et en savourons les bienfaits. Léa et Elise, mes jumelles de 7 ans, profitent pleinement du jardin. Estelle, ma fille de 24 ans est rentrée des Etats-Unis. Nous aimons par-dessus tout être en famille. C’est une valeur que je partage avec mon mari. Nous gardons nos week-ends pour la famille et nos amis proches. Christian a deux fils: Loïc, 29 ans, qui a une petite fille de 6 mois et Romain, 26 ans, qui vit actuellement au Soudan.

L’arrivée des jumelles, une grande perturbation dans votre vie de couple?

Oui, mais un bouleversement que nous avons partagé Christian et moi! Si je flanche, il prend le relais. Il y a un mois, au moment du déménagement, quand il a senti que vraiment c’était trop pour moi, il a pris les choses en main et s’est occupé des enfants.

Quel genre de papa est Christian?

Il est très paternel, fusionnel même. C’est un papa à l’écoute. Il est très aimant mais il sait mettre les limites. Il privilégie le dialogue, il explique tout.

Et trois mots pour le qualifier en tant qu’amoureux.

C’est un amoureux qui aime surprendre! Et surtout être original. Il sait que j’adore le groupe U2. Pour mon anniversaire, il m’a fait une surprise. Il m’a dit: «Prépare un petit bagage, on part peu de temps, on sera davantage dans l’avion que sur place.» C’est tout ce que je savais. Nous avons atterri à New York pour rejoindre Buffalo. Il y avait un concert le mercredi du groupe U2. Christian avait réservé des places magnifiquement bien placées. C’était magique. Le lendemain, nous avons découvert les chutes du Niagara puis nous sommes rentrés.

Avouez-nous votre passion de vie.

J’ai plusieurs passions: les voyages, le ski et la plongée. Passions que je partage avec Christian. Nous avons trouvé un bel équilibre. D’ailleurs, pour Christian, la plongée c’est un vrai moment de lâcher-prise. Il dit toujours que c’est sa «psychothérapie ambulatoire».

 Vous avez aussi un parcours professionnel passionnant…

Je suis gestionnaire de fortune auprès de la banque Julius Baer mais d’une manière indépendante. Ce qui me laisse un peu plus de liberté, tout en continuant à être très proche de mes clients.

La vie est faite de hauts et de bas même en amour. Quelle a été votre dispute la plus mémorable?

Rien de vraiment mémorable. Mais quand je suis fatiguée, il peut m’irriter. Je suis volcanique, je sors de mes gonds, je pars sur les chapeaux de roues. Christian me connaît. Il tente de pacifier et comme il déteste les conflits, il aplanit l’histoire.

Il vous est arrivé d’avoir envie de partir, de tout laisser tomber?

Qui n’a pas parfois cette envie? Mais elle est fugace et il n’en est évidemment pas question du tout!

Quel genre de trahison serait insupportable?

Evidemment, une tromperie. Cela changerait tout entre nous. Et j’ai la rancune tenace. Mais je suis trop attachée à la famille, aux enfants, pour envisager le divorce. D’ailleurs, je ne me pose pas ce genre de question même, si bien sûr, tout peut arriver. Nous avons du respect l’un pour l’autre, nous avons un vécu aussi. Nous savons donc la préciosité du couple et de la famille. Notre but est commun: chérir notre famille recomposée.

A-t-il des petites manies au quotidien?

Ah oui! Tous les soirs, il dévore un petit paquet d’Haribo rouges. J’en retrouve dans le lit. Sinon il peut paraître assez désordonné, mais il retrouve toujours tout.

 La politique, un peu la maîtresse de votre mari, non?

Plus qu’une maîtresse, c’est une passion pour Christian. Il est fier d’être Suisse et se plaît à penser qu’il peut faire évoluer son pays et participer au maintien de sa prospérité.

Dans le cadre de la vie commune, qu’aimeriez-vous voir améliorer?

Christian est hyperactif. C’est un homme qui aime stimuler l’autre et le pousser à dépasser ses limites. C’est très tonifiant mais quelquefois, j’aimerais juste être contemplative. (Rires).

 

Anna Gabriel : exilée en quête de justice

Anna Gabriel : exilée en quête de justice Paris Match Suisse | Publié le 05/04/2018 Joan Plancade Depuis un mois à Genève, l’ancienne députée catalane sous mandat d’arrêt dans son pays dit aspirer à une nouvelle vie, plus anonyme. Après l’arrestation de Carles...

Aviel Cahn, l’opéra n’est pas un musée!

Aviel Cahn, l’opéra n’est pas un musée! Paris Match Suisse | Publié le 31/10/2018   Jean Pierre Pastori Directeur désigné du Grand Théâtre, Aviel Cahn va appliquer à Genève les méthodes qui ont fait son succès en Belgique. A 30 ans, à la tête du Stadttheater de Berne,...

Jonas Schneiter : Né pour le micro

Jonas Schneiter : Né pour le microParis Match Suisse | Publié le 13/12/2018   Bertrand Monnard   Plus que jamais, Jonas Schneiter (28 ans) est l’animateur star de Suisse romande. Une vocation depuis l’enfance.   Dès le 15 décembre, Jonas Schneiter animera, pour...

Juncker chez Rochebin

Juncker chez Rochebin Paris Match Suisse | Publié le 04/10/2018 François Schaller Trois ans après avoir obtenu Vladimir Poutine pour une grande interview dans son émission « Pardonnez-moi », Darius Rochebin s’est offert Jean-Claude Juncker, président de la Commission...

Tout ce que vous devez savoir sur… Philippe Bischof

Tout ce que vous devez savoir sur… Philippe Bischof Paris Match Suisse | Publié le 22/02/2018  Jean Pierre Pastori  Homme de culture, le nouveau directeur de Pro Helvetia soutient la création et privilégie échange et dialogue.Un grand professionnel des artsEn fonction...

Tout ce que vous devez savoir sur… Renaud Capuçon

Tout ce que vous devez savoir sur... Renaud Capuçon Paris Match Suisse | Publié le 05/04/2018   Jean Pierre Pastori Le célèbre concertiste s’ancre encore plus dans la Haute Ecole de Musique vaudoise en créant les Lausanne Soloists. Au rythme de deux sessions par an...

Anny Duperey

” Ce n’est pas la différence d’âge qui nous a séparés. J’ai vécu avec Cris Campion un amour très rare”

Salon de l’auto 2019 : «Pas plus de voitures, mais mieux les utiliser»

Salon de l'auto 2019 : «Pas plus de voitures, mais mieux les utiliser»Paris Match Suisse | Publié le 20/03/2019   Olivier Grivat   Olivier Rihs est le nouveau directeur du Salon de l’auto à Genève. Pour 2020, il met en route sa vision de la mobilité du futur.  ...

La fille de Staline

La fille de Staline Paris Match Suisse | Publié le 18/10/2018   Jean Pierre Pastori Quel destin! Sa mère se suicide au Kremlin alors qu’elle n’a que six ans. Son père envoie au goulag son premier soupirant. Au tournant de la quarantaine, elle fait scandale en...

SHIN IGLESIAS, L’ÉLÉGANCE DU CŒUR

Entre deux répétitions pour son prochain spectacle à l’Opéra de Lausanne, la comédienne Shin Iglesias prend le temps de partager un instant de sincérité suspendu dans le temps. Etat de grâce.

Share This