Stefan Ryter, un entrepreneur atypique

Paris Match Suisse |

Il est manager de l’entreprise Röthlisberger Décoration d’Intérieur AG et de Hästens, qui fabrique des lits d’exception. Rien ne destinait pourtant Stefan Ryter, au départ infirmier en anesthésie, à devenir un entrepreneur à succès. C’est en 1995 qu’il rencontre Sandra Röthlisberger, à Saanen, dans le canton de Berne: le début d’une histoire d’amour et… d’entreprise. Pourtant, Stefan pense alors surtout à fonder une famille, pas à se lancer dans la décoration d’intérieur avec celle qui deviendra sa femme. Néanmoins, lui qui a toujours aimé travailler avec ses mains, s’occuper de mécanique et de voitures, s’embarque petit à petit dans l’aventure. Il commence à travailler chez Röthlisberger Décoration d’Intérieur AG, accompagne les décorateurs, pose des questions et observe. Très vite, il devient indispensable et résout les problèmes techniques en matière de design d’intérieur. «Après six mois, les architectes m’appelaient pour avoir mon avis; il est vrai que j’ai souvent une vision originale et anticonformiste des choses», explique Stefan. Il se prend au jeu, se rendant compte qu’il a besoin de s’engager à 110% dans ce qu’il fait et en 2006, il démissionne de son poste dans le médical. «Tout mon mental est axé client, je me mets vraiment à la place de l’autre, en empathie totale et aucune demande ne me semble irréalisable.» Son expérience en infirmerie psychiatrique lui a été de ce point de vue fort utile. Ainsi que ses nombreuses lectures sur les comportements, notamment ceux des personnes considérées comme hors norme. Le couple investit dans de nouvelles technologies et ainsi, l’entreprise artisanale se voit reconnue pour ses créations propres en décoration d’intérieur et pour ses solutions techniques innovantes. Stefan et Sandra s’entourent d’une magnifique équipe de designers et d’artisans. L’objectif: allier le bien-être et le hightech (installations de télévisions camouflées, de rideaux et de stores électriques d’extérieur invisibles, etc.). Le secret de la réussite de Stefan? «Je n’ai jamais peur des échecs ni des difficultés, comme les enfants qui remontent sur leur vélo après une chute, même si c’est compliqué. J’ai fait des erreurs, j’ai parfois perdu de l’argent, mais je vais toujours au bout. Il faut être audacieux et persévérant.» Un parcours atypique, qui allie sérieux, audace et créativité. C’est ainsi qu’au cours de l’un de ces voyages, Stefan et sa famille font la rencontre des lits d’exception Hästens. «Nous avons loué une chambre à l’hôtel Kindli de Zurich, afin d’être ponctuels pour une réunion de travail qui devait avoir lieu le lendemain. Au matin, on s’est rendu compte qu’on n’avait jamais aussi bien dormi!» Ils décident alors que les clients de Röthlisberger Interior Production AG devraient pouvoir dormir dans des lits Hästens. S’ensuivent des années de rudes négociations et de visites réciproques avec la manufacture suédoise. Persévérants, Sandra et Stefan ne se découragent pas et en 2012 l’accord leur est donné. Aujourd’hui, ils proposent trois enseignes Hästens: à Berne, à Saanen et à Genève. L’entreprise connaît depuis une croissance rapide et l’année 2019 devrait être tournée vers l’évolution. 

Agnès Jaoui – Rencontres du 7ème art à Lausanne

Femme la plus césarisée du cinéma français avec six trophées, Agnès Jaoui a participé en mars à Lausanne aux Rencontres 7e Art, le festival de cinéma initié par son ami de longue date Vincent Perez.

Carlo Giordanetti, A l’heure de l’art d’aujourd’hui

Carlo Giordanetti A l’heure de l’art d’aujourd’hui Paris Match Suisse | Publié le 28/06/2018   Jean Pierre Pastori Le directeur de la création de Swatch entre collections décoiffantes et lignes élégantes, production industrielle et tirages limités.   Question:...

BEAUX-ARTS  À  LA  PAGE

Simultanément sont parus deux beaux livres dédiés respectivement au Musée des beaux-arts de Lausanne et au Musée d’art et d’histoire de Genève.

KNIE : Le bel Italien qui rend Géraldine si heureuse

Depuis douze ans, Géraldine Knie, directrice artistique du cirque, est en couple avec Maycol Errani un acrobate italien. Ils ont deux enfants, dont un petit dernier de dix mois. Le bonheur sous chapiteau.

Miracle de la Nati à Lucerne

Est-ce la proximité des terres fondatrices des grands mythes helvétiques? Est-ce le coup de fouet de l’humiliation du Mondial? Est-ce l’aigle albanais qui a déployé ses ailes sur cette équipe jeune, colorée, et qui fait plaisir.

Les plus belles  caves de Suisse

Nos  caves  suisses, des  trésors  qui  ne demandent  qu’ à  être  découverts. Des lieux  uniques,  élégants,  originaux. Des  crus  remarquables  élaborés  dans  la tradition  et  le  respect.

UN PEU PLUS SENSIBLE CHAQUE ANNÉE

Benno Widmer est en charge à Berne de l’inflammable question des restitutions d’œuvre d’art aux Etats d’origine.

Musique en couleurs

Le célèbre violoniste Fabrizio von Arx fête les 300 ans de son non moins célèbre Stradivarius en fanfare ! L’instrument, un violon baptisé « The Angel » (ex Madrileno) a été acquis en 2017 pour un montant de 8 millions de dollars et a été béni par le Saint-Siège. Sa mission : incarner la paix.

Le Valais à l’honneur

Le 11 octobre dernier, les guitares et le cor des Alpes résonnaient joyeusement rue Martherey, en plein cœur de Lausanne. Un nouvel espace entièrement dédié aux produits du Valais voyait le jour. Et ça se fêtait en grandes pompes !

Tobias Schubert et Roman Hartmann : Farmy

Créée en 2014 par Tobias Schubert, 36 ans, et Roman Hartmann, 39 ans, la start-up zurichoise Farmy est implantée en Suisse romande depuis 2017.

Pin It on Pinterest

Share This