Tout ce que vous devez savoir sur… Jean-Benoît Schüpbach

Paris Match Suisse |

Ce spécialiste des semelles sur mesure chausse aussi bien les quidams que les plus grands sportifs du monde.

 

Un savoir-faire reconnu au-delà des frontières

Le magasin Jack Sports qu’il tient avec son épouse conduit Suisses comme étrangers à Marnand (VD). Un jour, même, l’un de ses clients y a posé son hélicoptère! Depuis 25 ans, cet artisan de 55 ans s’est spécialisé dans le bootfitting (déformation de la chaussure par le pied) et la réalisation de semelles sur mesure, grâce à une machine à vide d’air qui reproduit l’empreinte du pied, sur laquelle sont posées des semelles chauffées et ajoutés des renforts selon les besoins. En un peu plus d’une heure – pour un coût oscillant entre 100 à 180 francs – vous voici mieux dans vos baskets! «Je m’occupe de quidams, souvent envoyés par leur médecin, comme de sportifs, d’élite ou non.» Il a aussi développé des nouveaux crampons de foot, portés par Ibrahimović ou Eto’o!

De l’amour du foot jusqu’au banc de la Nati

«Je n’étais pas super-fort», avoue-t-il, mais sa passion du foot n’a pas flétri. Après avoir été joueur, puis entraîneur, le voilà sur le banc de l’équipe suisse depuis avril 1999. «Je m’occupais des semelles de l’international Stéphane Henchoz quand l’équipementier de la formation helvétique m’a fait cette proposition. Aujourd’hui, je me charge de tout ce qui est lié aux chaussures des joueurs, mais aussi des boissons et de la mise en place du matériel.» Les joueurs et les entraîneurs passent, mais lui reste fidèle à ce poste, qu’il aime tant.

Son quatrième Mondial… en Russie

Pour ce Mondial, le Vaudois escorte l’équipe suisse en Russie. «Un quart de finale serait une première attendue.» Ce tournoi représente toujours un moment à part: «Les émotions et l’adrénaline d’avant-match sont décuplées.» D’autant qu’il parle de cette formation comme de sa famille. «Les joueurs helvétiques étant tous formés dans le respect d’autrui, la vie en groupe se déroule sans heurts, contrairement à d’autres équipes. Köbi Kuhn avait d’ailleurs beaucoup misé sur le vivre ensemble. Les trois derniers entraîneurs ont des styles différents, mais en osmose avec le profil de leur équipe.»

Des «trophées de guerre» et des souvenirs

Dans sa petite collection d’objets liés au foot, «Schüpi» possède des fanions, des badges, des maillots d’équipes adverses, ou encore les médailles distribuées aux participants des Coupes du monde. «J’ai aussi pris l’habitude, après chaque Mondial, de demander à toute l’équipe de signer un maillot, que j’encadre ensuite.» Mais ses plus beaux trophées restent ses souvenirs. Comme quand il a dû faire le discours avant le match contre la Pologne, à Saint-Etienne. «D’habitude, c’est le rôle d’un des cadres de l’équipe, mais à l’Euro 2016, l’entraîneur Petković m’a confié cet honneur.» Et puis il y a ces amitiés qui ont traversé le temps, notamment avec une quinzaine d’anciens joueurs, comme Magnin ou Zuberbühler.

L’industrie marche sur la tête

«Le marketing a pris le pas sur la biomécanique!» Le spécialiste ne décolère pas: «On sait qu’un achat de chaussures est déclenché, ou pas, dans les 5 secondes qui suivent l’essayage. De fait, les marques proposent des paires qui donnent l’impression d’être agréables, mais où le pied n’est pas du tout tenu. Cette dénaturation favorise ensuite les problèmes de dos ou de genoux.» Pire encore pour les jeunes footballeurs… «Les chaussures des grandes stars sont très demandées par les juniors, mais totalement inadaptées à des enfants de 14 ans, qui n’ont pas la puissance et le poids nécessaires. Raison pour laquelle la moitié de leurs blessures est liée à leurs chaussures. A cet âge, les paires les moins chères sont souvent les meilleures!»

Le cheval, son autre dada

Jean-Benoît Schüpbach avoue comme autre passion l’équitation. «Vers l’âge de 15 ans, j’ai arrêté le foot pour faire du cheval.» Sa fille de 27 ans a aujourd’hui pris le relais, l’incitant à remonter en selle. En profite-t-il pour remplacer les fers des chevaux par des semelles? «Je laisse cela au maréchal-ferrant! Cela dit, les notions de biomécanique sont similaires.» Il avoue en outre travailler avec un ancien champion d’Allemagne de saut sur un nouveau produit à glisser dans les bottes d’équitation. Chassez le naturel, il revient au galop!

L’Histoire horlogère suisse en héritage

L’Histoire horlogère suisse en héritage Paris Match Suisse | Publié le 20/09/2018 Joan Plancade La bijouterie Junod à Lausanne, plus ancienne enseigne familiale de Suisse romande, témoigne de 150 ans d’horlogerie dans le pays. Des artisans pionniers du XIXe siècle...

LA RÉCOMPENSE D’UN FIDÈLE

Depuis la base jusqu’à la direction d’Ebel, l’ascension de Flavio Pellegrini est celle d’un passionné, défenseur loyal de la tradition horlogère.

« Le Grand Tout » de Sean Carrol

« Le Grand Tout » de Sean Carrol Paris Match Suisse | Publié le 06/09/2018 François Schaller Prof de physique en Californie, féru de philosophie, humaniste collant à son époque et auteur à succès dans le monde, Sean Carrol a sorti récemment un livre de 600...

Exposition Paris Match

Exposition Paris Match Paris Match Suisse | Publié le 28/06/2018   Anne-Marie Philippe  | Photographie Valdemar Verissimo Le mois de juin est capricieux. Au bord du lac, ce soir-là, quelques gouttes de pluie perlaient sur le gazon fraîchement planté. L’Art était...

LA MAGIE DE NOËL. DÉJÀ!

Le soir d’Halloween, le Chalet du Royal dévoilait tous ses atouts! Cet authentique chalet de bois au décor féerique, conçu et imaginé par Globus, a enchanté les 200 convives présents.

Tout ce que vous devez savoir sur… Philippe Bischof

Tout ce que vous devez savoir sur… Philippe Bischof Paris Match Suisse | Publié le 22/02/2018  Jean Pierre Pastori  Homme de culture, le nouveau directeur de Pro Helvetia soutient la création et privilégie échange et dialogue.Un grand professionnel des artsEn...

Vinorama : Centre de découverte

Vinorama : Centre de découverte Paris Match Suisse | Publié le 09/08/2018 Sophie Bernaert Niché dans les vignes de Lavaux, le Vinorama célèbre les vins de la région.   Donner de la visibilité aux différents vignobles de Lavaux et promouvoir cette région...

Festivals en folie

La Suisse romande est gâtée en matière de festivals, du Caribana qui s’achève le 9 juin au Chant du Gros (du 5 au 7 septembre), en passant par l’Estivale (du 31 juillet au 3 août), Rock Oz’Arènes (du 14 au 18 août) ou encore le Venoge Festival (du 21 au 25 août). Zoom sur les cinq prochains grands événements à agender.

La vie de château à vendre en Suisse

Châteaux et manoirs de village ou de campagne, ces biens d’exception ont en commun une histoire, une beauté et des volumes impressionnants qui feront rêver tous les amoureux des vieilles pierres. Notre sélection en Suisse romande.

CHARLOTTE GAINSBOURG «J’AI ÉCRIT POUR RÉINVESTIR MON HISTOIRE»

Habituellement réservée et soucieuse de préserver sa vie privée, Charlotte Gainsbourg a pourtant écrit un premier album intime et personnel et se livre sans fard dans ces colonnes.
On ressent chez lui une force indéniable, une sagesse teintée d’humanité et un amour incommensurable pour ses enfants, Nicolas, Sacha et Victoria, sa fille qu’il a eue avec une autre maman que celle de ses deux garçons.

Share This