Un peu plus sensible chaque année

Paris Match Suisse |

 

Benno Widmer est en charge à Berne de l’inflammable question des restitutions d’œuvre d’art aux Etats d’origine.

 

C’est une personnalité discrète et réservée, mais qui pourrait tout d’un coup se retrouver sur le devant de la scène à Berne: Benno Widmer, responsable de la section Musées et Collections à l’Office fédéral de la culture depuis deux ans. Il dirigeait auparavant les bureaux Art spolié et Transfert international des biens culturels. En d’autres termes: tout ce qui concerne la propension actuelle à envisager la restitution aux Etats africains, asiatiques et sud-américains des chefs-d’œuvre qui n’auraient peut-être jamais dû quitter leur sol.

 Cette tendance à la restitution est perceptible depuis des années. On sent toutefois qu’elle n’attend que quelques circonstances bien médiatisées pour monter en puissance. Des dispositions internationales régulièrement appliquées permettent aujourd’hui déjà d’obtenir le rapatriement de biens culturels acquis illégalement (vols, fouilles sauvages en particulier). Bien des Etats d’origine veulent cependant aller plus loin. Il n’est pas sûr que les arguments juridiques puissent résister longtemps.

 En France, un rapport diffusé en novembre dernier à la demande du président Macron confirme qu’il n’y a aucune difficulté à assimiler rétrospectivement les pratiques de la période coloniale à du pillage. Ce pavé n’a pas soulevé de grandes indignations. D’autres étapes de sensibilisation sont toutefois prévisibles cette année.

 Benno Widmer a une double formation de juriste (Bâle, Genève) et d’historien de l’art (Bâle, Londres). Il suit de près tout ce qui se dit et se fait dans ce domaine. En particulier le transfert en Suisse, au Musée des Beaux-Arts de Berne, de l’importante collection allemande Gurlitt. Soigneusement expurgée des œuvres confisquées dans les années 1930. C’est précisément la longue expérience de restitutions dans ce contexte historique particulier qui laisse penser aujourd’hui qu’un élargissement à la période coloniale pourrait très vite devenir légitime. Sous pression croissante des principaux intéressés bien entendu.    

 

Une nuit sous les étoiles

Une nuit sous les étoiles Paris Match Suisse | Publié le 18/10/2018 SophieBernaert 3100 KULMHOTEL GORNERGRAT  Au plus près des étoiles Une nuit dans l’hôtel le plus haut perché des Alpes suisses, sur l’un des meilleurs sites astronomiques de toute l’Europe centrale,...

KNIE : Le bel Italien qui rend Géraldine si heureuse

Depuis douze ans, Géraldine Knie, directrice artistique du cirque, est en couple avec Maycol Errani un acrobate italien. Ils ont deux enfants, dont un petit dernier de dix mois. Le bonheur sous chapiteau.

La reine Doris

La reine Doris Paris Match Suisse | Publié le 18/10/2018 RomaineJean Une pluie d’hommages pour la «Reine Doris», titre royal décerné, en démocratie, par la presse et les politiques, pour une fois unanimes. Que dire de plus? Le départ du gouvernement de Doris Leuthard...

Coquillages et crustacés

Quand les papilles s’affolent à l’idée qu’une peuplade de fruits de mer et crustacés viennent se lover entre langue et palais, il faut trouver de quoi se satisfaire! Alors pour petites et grandes envies de ces trésors de la mer, Paris Match vous livre ses adresses en Suisse romande!

L’esprit de cordée, vertu cardinale de la Patrouille

L’esprit de cordée, vertu cardinale de la Patrouille Paris Match Suisse | Publié le 15/05/2018   Bertrand Monnard La Patrouille des Glaciers se court et se finit à trois. La solidarité y joue un rôle essentiel. «Paris Match» a vécu la dernière édition de l’intérieur....

Patrick de Preux et sa maison, une passion absolue

Le notaire et emblématique président du Lausanne HC a une relation affective avec sa maison.

Quand la famille royale de Thaïlande vivait à Lausanne

A la suite de son père Cléon, Lysandre Séraïdaris maintient vivant à Lausanne le souvenir des rois Ananda et Bhumibol.

Les plus belles terrasses de Suisse

Des  rooftops  citadins  aux  terrasses  avec vue  sur  nos  lacs  ou  nos  montagnes, la  Suisse  regorge  d’adresses  à  découvrir dès  le  retour  des  beaux  jours.

Le dernier livre de Massimo Gargia : « la double vie »

Le dernier livre de massimo gargia : «la double vie» Paris Match Suisse | Publié le 18/10/2018 Anne-Marie Philippe « Je découvrais que l’argent et le sexe étaient en interrelation permanente » écrit Massimo Gargia. Découverte qu’il a, sans aucun doute, su mettre à...

Cuisine : étoiles montantes

Alors que le GaultMillau Suisse 2019 vient de sortir avec son florilège de chefs et de cheffes hyperdoués, Paris Match vous invite à découvrir les signatures branchées

Pin It on Pinterest

Share This