Annabelle Dentan : L’âme chic

Paris Match Suisse |

Trop cool pour s’en préoccuper, elle est pourtant une figure lausannoise. Forte de son goût pour le beau design, Annabelle Dentan a su créer une adresse unique en Suisse romande avec Chic Cham.

 

On n’arrive pas chez Chic Cham par hasard, on choisit d’y aller. L’adresse située en face du parc de Valency propose une sélection de pièces de design et vintage choisies avec soin. Mais pas seulement. L’endroit diffuse des bonnes ondes. A profusion. Et cela n’a pas de prix. C’est là, un samedi radieux d’été, qu’Annabelle Dentan nous accueille. A l’image de son shop à l’atmosphère chic et relax, l’architecte d’intérieur aime les belles matières et les couleurs. «Cela me rend de bonne humeur», glisse-t-elle. Elle a la classe naturelle, le sens de l’humour en bonus. Confortablement installés dans un sofa, la discussion commence: «Les gens se sentent bien chez Chic Cham, je le vois à chaque vernissage», constate-elle, ravie.

C’est dans l’entreprise de son père qu’elle apprend les bases de son métier de designer textile. Pendant 20 ans, elle est responsable des collections de tapis pour Interio et travaille étroitement avec l’Inde. Jusqu’au jour où elle décide de se lancer dans sa propre aventure. «Nous avons commencé en 2010 en vendant exclusivement en ligne. Le nom est un dérivé d’une de nos premières collections de tapis et de coussins, «Chic Champêtre», se souvient-elle en souriant. Quelques années plus tard, la marque élargit son spectre à la vente de marques de design et privilégie les collaborations avec des artistes, comme ce superbe tapis dessiné par le designer lausannois Adrien Rovero. «J’aime cette idée de partage. J’estime que nous sommes une communauté. Aussi, j’encourage régulièrement des clients à découvrir d’autres adresses, comme Ægon+Ægon et Uniquement Vôtre.»

Enfant, elle écoute Led Zepplin et ABBA. Le grand écart, ou peut-être pas tant que ça. Son look s’affirme dans les nuances, entre ses tatouages et la fluidité d’une petite robe d’été façon Portofino. Quelque chose en elle rappelle aussi Françoise Sagan. En commun avec la femme de lettres française, Annabelle a le goût des belles bagnoles. «Ce n’est pas tant la vitesse, c’est le beau design qui me plaît, précise-t-elle. J’aime les vieilles voitures, j’ai eu la même Porsche que James Dean, j’apprécie ce côté effilé». Son talent, c’est le flair du temps. Elle suit avec passion ses designers préférés sur Instagram, comme Virgil Abloh, le directeur artistique des collections homme pour Louis Vuitton.

Elle imagine les thèmes automne-hiver et printemps-été pour Chic Cham. «Le prochain sera XXL en septembre, en écho à cette tendance de pièces oversize dans la mode que l’on retrouve dans les chaussures Balenciaga et leurs énormes semelles. On observe le même phénomène dans l’ameublement, souligne-t-elle. Par exemple, des fauteuils avec des gros pieds, comme les conçoit la designer Faye Toogood.» Dans la foulée, Chic Cham lancera son nouveau site. Même si dans la déco, on apprécie encore de tester un canapé avant de l’acheter. Annabelle le sait, les commerces sont impactés par la vente en ligne. «Alors on doit rebondir le mieux possible pour continuer de se faire plaisir. Le plaisir, c’est très important», conclut-elle dans un sourire irrésistible.

 

Chic Cham, route de Prilly 2, 1004 Lausanne www.chiccham.com

Bongénie : le pari de l’expérience

L’enseigne familiale genevoise confie à ses jeunes représentants de la cinquième génération le soin de réinventer la tradition. Avec le défi de taille de perpétuer un héritage plus que centenaire, dans un secteur de la mode en profonde mutation.

Le dernier des Kennedy

Le dernier des Kennedy Paris Match Suisse | Publié le 20/09/2018 Jean Pierre Pastori On lui prédisait un destin national comme son père et son oncle. Un accident d’avion en a décidé autrement. Les chemins de John Kennedy, le fils du président assassiné, et d’Olivier...

Bonheur thermal en Suisse

Bonheur thermal en Suisse Paris Match Suisse | Publié le 25/01/2018 Knut Schwander A la découverte de quatre magnifiques bains thermaux helvétiques, où la pureté est reine et le bien-être est roi.   Yverdon: Héritage médiéval A mi-chemin entre Lausanne et...

Un conteur hors pair

Un conteur hors pair Paris Match Suisse | Publié le 04/10/2018 Jean Pierre Pastori Avec quelle maestria Metin Arditi parvient-il à rendre cohérents faits historiques – le sanglant carnaval vénitien de 1575 – et ébouriffantes intrigues! Un complot est ourdi par...

Bastian Baker: “Un chagrin d’amour? Je cherche plutôt à m’étourdir”

Bastian Baker: "Un chagrin d’amour? Je cherche plutôt à m’étourdir" Paris Match Suisse | Publié le 17/05/2018 Anne-Marie Philippe  | Photographie Valdemar Verissimo Nous l’avions rencontré il y a cinq ans, à ses débuts. Avant de le revoir, ce matin-là, dans le parc de...

L’Histoire horlogère suisse en héritage

L’Histoire horlogère suisse en héritage Paris Match Suisse | Publié le 20/09/2018 Joan Plancade La bijouterie Junod à Lausanne, plus ancienne enseigne familiale de Suisse romande, témoigne de 150 ans d’horlogerie dans le pays. Des artisans pionniers du XIXe siècle à...

Joël Dicker, une machine à best-sellers

Joël Dicker, une machine à best-sellers Paris Match Suisse | Publié le 09/08/2018 Anne-Marie Philippe et Bertrand Monnard Quand il n’était pas encore célèbre, Joël Dicker parlait volontiers de lui-même, de sa vie privée. C’est à ce moment-là que nous l’avions...

La fille de Staline

La fille de Staline Paris Match Suisse | Publié le 18/10/2018   Jean Pierre Pastori Quel destin! Sa mère se suicide au Kremlin alors qu’elle n’a que six ans. Son père envoie au goulag son premier soupirant. Au tournant de la quarantaine, elle fait scandale en...

Hommage à Bruno Ganz

Hommage à Bruno GanzParis Match Suisse | Publié le 20/03/2019   Romaine Jean  Directeur désigné du Grand Théâtre, Aviel Cahn va appliquer à Genève les méthodes qui ont fait son succès en Belgique.A 30 ans, à la tête du Stadttheater de Berne, Aviel Cahn passait pour le...

Prost, une dynastie d’hommes audacieux

A 63 ans, le champion garde une ligne de jeune homme et l’esprit de compétition. L’homme se confie. Les projets, les challenges l’exaltent.
On ressent chez lui une force indéniable, une sagesse teintée d’humanité et un amour incommensurable pour ses enfants, Nicolas, Sacha et Victoria, sa fille qu’il a eue avec une autre maman que celle de ses deux garçons.

Share This