Salon de l’auto 2019 : «Pas plus de voitures, mais mieux les utiliser»

Paris Match Suisse |

 

Olivier Rihs est le nouveau directeur du Salon de l’auto à Genève. Pour 2020, il met en route sa vision de la mobilité du futur.

 

Des marques comme Ford, Jaguar et Hyundai ne seront pas présentes. Est-ce que cela vous inquiète?

Chacune de ces marques avance des raisons différentes. Jaguar Land Rover a annoncé une perte de plus de 3 milliards au 3e trimestre 2018, sans parler du Brexit, le constructeur sud-coréen n’a pas de nouveautés importantes, etc.

A l’heure du commerce en ligne, tous les salons d’exposition sont à la peine.

C’est le même problème que pour les horlogers, la MUBA à Bâle ou le Comptoir suisse à Lausanne. Un salon automobile doit avoir un historique très solide. C’est le cas à Genève, rendez-vous mondial. Il faut positionner Genève comme «la» plate-forme de l’automobile et de la mobilité. Développer par exemple des courses d’essais, qui sont très demandées par le public et les exposants, notamment pour les voitures électriques. auto-suisse prévoit 10% de voitures électriques en 2020. Mettez côte à côte un modèle à essence et une électrique, vous ne voyez pas la différence. Il faut les tester. Genève doit être l’endroit où l’on peut «vivre» la voiture et la mobilité. Si l’une marque n’est pas là, elle se dira: «Je dois y être!»

L’électrique va-t-elle vraiment faire disparaître les carburants fossiles?

Pour que l’électrique décolle, il y a encore pas mal de problèmes pratiques à résoudre: l’autonomie, la présence des bornes de chargement, le prix. Quand l’infrastructure ne suit pas, cela ne joue pas. Aujourd’hui, la plupart des ménages ont deux voitures. Je crois davantage à l’organisation de la mobilité, en jouant sur un réseau de voitures, les transports publics, le vélo électrique, etc. Les ménages devront s’organiser. A l’avenir, ils n’auront probablement plus qu’une voiture, mieux utilisée. Si la Suisse compte 10 millions d’habitants, je ne vois pas arriver un million de véhicules en plus sur les routes. Vous pouvez toujours agrandir les routes, cela ne suffira pas. Il faut organiser la mobilité de façon différente. BMW l’a bien compris. Il prévoit de fabriquer moins de voitures, mais de passer de 30 millions de possesseurs actuels à 100 millions d’utilisateurs. En achetant un logiciel de partage, des places de parcs, des bornes électriques, des partenariats train-avion, bref en organisant la mobilité de A à Z sur le plan mondial.

Vous croyez à la disparition des carburants fossiles?

Dans l’histoire il n’y a jamais eu de coupure nette. C’est faux d’y croire de la part des politiciens et du public en général. La voiture va vers une phase évolutive, mais seulement si vous donnez une alternative valable. Dans le passé, on a cru à la mort des forêts ou à la fin de l’humanité avec le sida. On a cru à l’atome propre sans voir pointer le problème des déchets. Qu’est-ce qui dit qu’il n’y aura pas de problèmes avec les batteries et le lithium? Pour combien d’années a-t-on des réserves? On peut en partie les recycler, mais il reste des déchets. Si tout le monde passe à l’électrique, il va falloir rouvrir Mühleberg! La Terre compte plusieurs milliards d’années. Vouloir renverser la vapeur en vingt ou trente ans? Impossible! Je suis pour tout ce qui fait sens et qui englobe l’ensemble des acteurs.

Une chambre en Inde

Une chambre en Inde Paris Match Suisse | Publié le 18/10/2018   Jean Pierre Pastori La venue du Théâtre du Soleil est l’événement de la saison. Représentations, projections et rencontres.  Grande figure de la scène francophone, Ariane Mnouchkine dirige depuis un...

Tout ce que vous devez savoir sur… Léonard Gianadda

Tout ce que vous devez savoir sur… Léonard Gianadda Paris Match Suisse | Publié le 08/03/2018  Romaine Jean  Léonard Gianadda a eu plusieurs vies, toutes guidées par la passion de l’Art. Sa Fondation fête cette année ses 40 ans.   SA PLACE EST SUR LES SOMMETS !...

La vie de château à vendre en Suisse

Châteaux et manoirs de village ou de campagne, ces biens d’exception ont en commun une histoire, une beauté et des volumes impressionnants qui feront rêver tous les amoureux des vieilles pierres. Notre sélection en Suisse romande.

Tous fous de Federer

Jamais, dans l’histoire du sport, un champion n’avait suscité une telle admiration chez les artistes et les intellectuels. Quatre d’entre eux témoignent, avant Wimbledon.

Jonas Schneiter : Né pour le micro

Jonas Schneiter : Né pour le microParis Match Suisse | Publié le 13/12/2018   Bertrand Monnard   Plus que jamais, Jonas Schneiter (28 ans) est l’animateur star de Suisse romande. Une vocation depuis l’enfance.   Dès le 15 décembre, Jonas Schneiter animera, pour...

Le dernier des Kennedy

Le dernier des Kennedy Paris Match Suisse | Publié le 20/09/2018 Jean Pierre Pastori On lui prédisait un destin national comme son père et son oncle. Un accident d’avion en a décidé autrement. Les chemins de John Kennedy, le fils du président assassiné, et d’Olivier...

Brigitte Violier, la femme libérée. Elle pense à déménager.

Brigitte Violier, belle et élégante, nous reçoit chez elle, dans son intimité. Pour la première fois, après la disparition de son mari, le chef étoilé Benoît Violier, elle nous ouvre son cœur.

Festival de bulles à l’hôtel Métropole

Festival de bulles à l'hôtel MétropoleParis Match Suisse | Publié le 20/12/2018 Anne-Marie Philippe Facebook Twitter

Caroline Scheufele, l’énergie du diamant

Caroline Scheufele, l’énergie du diamant Paris Match Suisse | Publié le 11/01/2018 Anne-Marie Philippe  | Photographie Valdemar Verissimo Le dimanche est pluvieux. C’est dans sa propriété aux portes de Genève, entre les vignes et le bord du lac, que Caroline...

Tout ce que vous devez savoir sur… Lorenzo Stoll

Le dernier des Kennedy Paris Match Suisse | Publié le 20/09/2018 Jean Pierre Pastori On lui prédisait un destin national comme son père et son oncle. Un accident d’avion en a décidé autrement. Les chemins de John Kennedy, le fils du président assassiné, et d’Olivier...
Share This