Salon de l’auto 2019 : «Pas plus de voitures, mais mieux les utiliser»

Paris Match Suisse |

 

Olivier Rihs est le nouveau directeur du Salon de l’auto à Genève. Pour 2020, il met en route sa vision de la mobilité du futur.

 

Des marques comme Ford, Jaguar et Hyundai ne seront pas présentes. Est-ce que cela vous inquiète?

Chacune de ces marques avance des raisons différentes. Jaguar Land Rover a annoncé une perte de plus de 3 milliards au 3e trimestre 2018, sans parler du Brexit, le constructeur sud-coréen n’a pas de nouveautés importantes, etc.

A l’heure du commerce en ligne, tous les salons d’exposition sont à la peine.

C’est le même problème que pour les horlogers, la MUBA à Bâle ou le Comptoir suisse à Lausanne. Un salon automobile doit avoir un historique très solide. C’est le cas à Genève, rendez-vous mondial. Il faut positionner Genève comme «la» plate-forme de l’automobile et de la mobilité. Développer par exemple des courses d’essais, qui sont très demandées par le public et les exposants, notamment pour les voitures électriques. auto-suisse prévoit 10% de voitures électriques en 2020. Mettez côte à côte un modèle à essence et une électrique, vous ne voyez pas la différence. Il faut les tester. Genève doit être l’endroit où l’on peut «vivre» la voiture et la mobilité. Si l’une marque n’est pas là, elle se dira: «Je dois y être!»

L’électrique va-t-elle vraiment faire disparaître les carburants fossiles?

Pour que l’électrique décolle, il y a encore pas mal de problèmes pratiques à résoudre: l’autonomie, la présence des bornes de chargement, le prix. Quand l’infrastructure ne suit pas, cela ne joue pas. Aujourd’hui, la plupart des ménages ont deux voitures. Je crois davantage à l’organisation de la mobilité, en jouant sur un réseau de voitures, les transports publics, le vélo électrique, etc. Les ménages devront s’organiser. A l’avenir, ils n’auront probablement plus qu’une voiture, mieux utilisée. Si la Suisse compte 10 millions d’habitants, je ne vois pas arriver un million de véhicules en plus sur les routes. Vous pouvez toujours agrandir les routes, cela ne suffira pas. Il faut organiser la mobilité de façon différente. BMW l’a bien compris. Il prévoit de fabriquer moins de voitures, mais de passer de 30 millions de possesseurs actuels à 100 millions d’utilisateurs. En achetant un logiciel de partage, des places de parcs, des bornes électriques, des partenariats train-avion, bref en organisant la mobilité de A à Z sur le plan mondial.

Vous croyez à la disparition des carburants fossiles?

Dans l’histoire il n’y a jamais eu de coupure nette. C’est faux d’y croire de la part des politiciens et du public en général. La voiture va vers une phase évolutive, mais seulement si vous donnez une alternative valable. Dans le passé, on a cru à la mort des forêts ou à la fin de l’humanité avec le sida. On a cru à l’atome propre sans voir pointer le problème des déchets. Qu’est-ce qui dit qu’il n’y aura pas de problèmes avec les batteries et le lithium? Pour combien d’années a-t-on des réserves? On peut en partie les recycler, mais il reste des déchets. Si tout le monde passe à l’électrique, il va falloir rouvrir Mühleberg! La Terre compte plusieurs milliards d’années. Vouloir renverser la vapeur en vingt ou trente ans? Impossible! Je suis pour tout ce qui fait sens et qui englobe l’ensemble des acteurs.

Tout ce que vous devez savoir sur … Christian Karembeu

Tout ce que vous devez savoir sur ... Christian Karembeu Paris Match Suisse | Publié le 28/06/2018 Bertrand Monnard Champion avec les Bleus en 1998, la star française nous a accordé à Genève une interview avant le Mondial en Russie.   Ses pronostics pour les...

Anne-Sophie Pic et David Sinapian : un couple 3 étoiles

Anne-Sophie Pic et David Sinapian : un couple 3 étoiles Paris Match Suisse | Publié le 20/09/2018 Anne-Marie Philippe   Rencontre avec David Sinapian, le mari de la chef étoilée. Si sa femme mène ses équipes et ses créations culinaires, il dirige les opérations...

Vinorama : Centre de découverte

Vinorama : Centre de découverte Paris Match Suisse | Publié le 09/08/2018 Sophie Bernaert Niché dans les vignes de Lavaux, le Vinorama célèbre les vins de la région.   Donner de la visibilité aux différents vignobles de Lavaux et promouvoir cette région viticole,...

Hommage à Bruno Ganz

Hommage à Bruno GanzParis Match Suisse | Publié le 20/03/2019   Romaine Jean  Directeur désigné du Grand Théâtre, Aviel Cahn va appliquer à Genève les méthodes qui ont fait son succès en Belgique.A 30 ans, à la tête du Stadttheater de Berne, Aviel Cahn passait pour le...

Bucherer brille d’un tout nouvel éclat

Le 6 décembre dernier avait lieu l’inauguration de la boutique Bucherer à Genève après trois ans de travaux. L’imposant bâtiment, classé au patrimoine historique, qui surplombe la place du Port tel un navire immobile avec sa vue imprenable sur le lac

Tout ce que vous devez savoir sur… Antoine Tschumi

Tout ce que vous devez savoir sur… Antoine Tschumi Paris Match Suisse | Publié le 08/02/2018 Amelia Geneux Antoine Tschumi est designer horloger depuis vingt ans. Alors, il court beaucoup, dessine souvent et réinvente des montres tout le temps.   C’est en...

Le dernier livre de Massimo Gargia : « la double vie »

Le dernier livre de massimo gargia : «la double vie» Paris Match Suisse | Publié le 18/10/2018 Anne-Marie Philippe « Je découvrais que l’argent et le sexe étaient en interrelation permanente » écrit Massimo Gargia. Découverte qu’il a, sans aucun doute, su mettre à...

Destinations exotiques

Des rencontres authentiques, des plages idylliques, une faune et une flore extraordinaires !

Prost, une dynastie d’hommes audacieux

A 63 ans, le champion garde une ligne de jeune homme et l’esprit de compétition. L’homme se confie. Les projets, les challenges l’exaltent.
On ressent chez lui une force indéniable, une sagesse teintée d’humanité et un amour incommensurable pour ses enfants, Nicolas, Sacha et Victoria, sa fille qu’il a eue avec une autre maman que celle de ses deux garçons.

Plein la vue …

Plein la vue … Actualités Culture du 15 novembre 2018Paris Match Suisse | Publié le 31/10/2018   Jean Pierre Pastori  Le commissaire écrit, la tortue chante, Pajak expose, avec Marcel Imsand en toute intimité. De quoi en mettre plein la vue.Touche pas au grisbiLes...
Share This