Tout ce que vous devez savoir sur… Anne-Marie Maillefer

Paris Match Suisse |

La présidente de la Loterie romande (Vaud) a mené une riche carrière dans les soins infirmiers.

 

«Je suis gâtée par la vie.» Lâchés comme une évidence, ces mots en disent beaucoup sur Anne-Marie Maillefer, cette altruiste qui, en réalité, ne doit ses succès qu’à elle-même. Discrète, la présidente de la Fondation (vaudoise) d’aide sociale et culturelle (Loterie romande) cèle les efforts qu’elle a dû consentir. On devine pourtant que de la boucherie familiale de Boncourt à ses engagements socioculturels actuels, le chemin n’a pas nécessairement été pavé de roses. «Enfant, j’aimais déjà prendre mes responsabilités. J’aidais mes parents à la caisse du commerce.»

Sans doute aurait-elle pu faire sa médecine. «Je suis une soignante». Mais, début octobre 1970, les hasards de la vie l’amènent à choisir l’école d’infirmières de Bois-Cerf, à Lausanne. La découverte de Lavaux paré des couleurs de l’automne est un véritable éblouissement. Elle ne quittera plus la région. Et ne cessera de compléter sa formation: diplôme de formation de cadre, certificat de politique sociale, diplôme de formation continue en santé publique… Son goût pour les responsabilités se confirme, tôt repéré par Françoise Couchepin, la directrice de l’école. «Elle m’a accordé de pouvoir enseigner la moitié de l’année et de soigner le reste du temps. Je voulais conserver ma légitimité professionnelle.»

Anne-Marie Maillefer garde un souvenir fort de son travail auprès du professeur Noël Genton, spécialiste en chirurgie pédiatrique, et des contacts qu’elle développe alors avec les enfants hospitalisés et leurs parents. Elle se remémore avec autant de bonheur son engagement dans les soins à domicile. «On rencontre les patients dans leur environnement quotidien.» Ses capacités, sa force de travail ne passent pas inaperçues: infirmière-chef, directrice adjointe de l’Organisme médico-social vaudois, directrice de l’école d’infirmiers et infirmières en psychiatrie, etc. «Le canton de Vaud m’a accordé sa confiance. Il m’a gâtée», dit-elle, alors que c’est elle qui, par ses compétences, a comblé le canton de Vaud! Elle participe à plusieurs politiques publiques, tant en ce qui concerne les soins à domicile que la mise en place des HES dans le domaine santé-social ou dans le développement des places d’accueil pour enfants.

Le secrétariat général de la Fondation pour l’accueil de jour des enfants la met en contact avec la Loterie romande. Et le Conseil d’Etat de penser à elle lorsqu’il s’agit de repourvoir la présidence de l’organe vaudois de répartition des bénéfices. Comme toujours, Anne-Marie Maillefer relève le défi et y trouve «un vrai bonheur». Elle qui n’avait jamais acheté un billet de loterie, réalise à quel point le premier mécène de Suisse romande est indispensable à l’activité sportive, sociale, culturelle et patrimoniale. L’an dernier, la Loterie romande a distribué 116 millions dont 40 au seul canton de Vaud. La présidente heureuse se double d’une femme épanouie. Née Stidel, elle a conservé le patronyme de son ex-mari, «pour éviter d’avoir à expliquer». Elle vit en couple avec Marc Diserens, ancien chef du service vaudois de la santé publique. La lecture, l’écoute de la musique sacrée et de la musique de chambre, de longues marches nourrissent les loisirs de cette belle âme.

Clarins : Saga familiale, un parcours d’exception

Le respect, l’écoute, l’échange, l’audace. Dès sa fondation, Clarins a créé sa différence.
Cinquante ans avant l’ère de l’interactivité et des réseaux sociaux, Clarins, marque avant-gardiste, a impulsé, par pure intuition, les mêmes approches avec ses propres méthodes.

Yasmine Char, Femme aux multiples facettes

À la tête du Théâtre de l’Octogone à Pully depuis douze  ans, écrivaine et dramaturge, elle publie son 4e roman, «L’amour comme un empire». Une histoire de passion, de racines et de dignité humaine. Son premier roman, «La main de Dieu» lui offre la reconnaissance du...

OCTOBRE ROSE : SI ON PARLAIT DU CANCER DU SEIN

Toutes au dépistage! Une femme sur huit peut être confrontée à la maladie. Il y a urgence.

L’application de traçage au-delà des bonnes intentions

Le déconfinement s’organise entre impatience, incertitude et inquiétude. Parmi les me-sures conjoncturelles proposées par la Confédération pour limiter un rebond redouté du Covid-19, l’application de traçage Swiss PT (Proximity Tracing) soulève de nombreuses questions.

Delaunay le Parisien

Delaunay le Parisien Paris Match Suisse | Publié le 04/10/2018 Jean Pierre Pastori Il était temps de rendre hommage à l’un des maîtres de l’abstraction du début du siècle passé. Avec les moyens considérables qui sont les siens, le Kunsthaus de Zurich présente quelque...

Justine Mettraux « Sur mon bateau, je n’ai jamais peur »

Depuis le 15 janvier, elle participe à l’Ocean Race, la course autour du monde en équipage, sur le bateau américain 11th Hour Racing, l’un des favoris. Fin novembre, elle avait fini septième et première femme de la Route du Rhum, une course mythique. À 36 ans, Justine...

Tout ce que vous devez savoir sur … Christian Karembeu

Tout ce que vous devez savoir sur ... Christian Karembeu Paris Match Suisse | Publié le 28/06/2018 Bertrand Monnard Champion avec les Bleus en 1998, la star française nous a accordé à Genève une interview avant le Mondial en Russie.   Ses pronostics pour les...

Diane Tell, un magnifique album signe son retour

Celle qui chantait « Si j’étais un homme », star incontestée des années 1990, fait son retour avec un album tout en douceur et poésie.

Trois générations de Constantin

Christian Constantin a perdu son père en cette fin avril. Martial avait 91 ans.  Le président du FC Sion avait pour lui un immense respect mêlé d’admiration. Robustes, loyaux, directs avec la même volonté d’entreprendre, les deux hommes ne manquaient pas de points...

Bucherer brille d’un tout nouvel éclat

Le 6 décembre dernier avait lieu l’inauguration de la boutique Bucherer à Genève après trois ans de travaux. L’imposant bâtiment, classé au patrimoine historique, qui surplombe la place du Port tel un navire immobile avec sa vue imprenable sur le lac

Pin It on Pinterest

Share This