Pierre Maudet : l’impensable !

Paris Match Suisse |

Le président du Conseil d’État avoue aujourd’hui avoir caché une partie de la vérité sur son voyage dans le Golfe.

 

Dans un roman, l’intrigue aurait paru grossière. Dans la vraie vie, celle de la République et canton de Genève, l’impensable est pourtant arrivé. Pierre Maudet trébuche sur l’avant-dernière marche du pouvoir, celle qui devait le conduire au Conseil fédéral. Evidemment! Pierre Maudet vacille pour avoir oublié cette règle d’or en politique: il faut surtout se méfier de ses amis.

L’annonce de l’ouverture d’une instruction contre le magistrat a plongé Genève et la Suisse dans la stupeur. Oui la stupeur! Le ministère public a frappé le premier coup. Pierre Maudet a fini par avouer: «J’ai caché une partie de la vérité sur mon voyage dans le Golfe.» Extraordinaire moment de télévision où l’on a vu un homme qui a fauté et que personne n’imaginait dans cette posture.

Derrière l’exploitation graveleuse de l’affaire, derrière la pression médiatique, il y a les faits: le séjour de plusieurs dizaines de milliers de francs, effectué il y a trois ans, avec sa famille et son chef de cabinet, n’était pas privé, mais entièrement pris en charge par le cheik Mohammed bin Zayed al-Nahyan, prince héritier de l’émirat d’Abou Dhabi, monarchie autocrate où les pétrodollars coulent à flots.

Pourquoi l’avoir caché? Pourquoi avoir menti à ses collègues, aux citoyens, à la presse? Pourquoi ces mails effacés? Est-ce là l’erreur d’un l’homme pris dans la spirale du mensonge? Un moment d’égarement d’un magistrat pressé, grisé par le succès? Et quels liens avec cette concession aéroportuaire d’une entreprise émiratie? La justice le dira mais en politique, un mensonge ne s’efface pas.

On découvre à l’occasion de ce tremblement de terre, toute une nébuleuse d’hommes d’affaires et de princes de l’immobilier ou la finance, qui gravite autour des cercles genevois du pouvoir. Ces faux amis encensent, arrosent et invitent, tissant un réseau dans lequel Pierre Maudet s’est pris les pieds. S’est-il laissé grisé par les paillettes et les courbettes, lui l’austère, qui «aime le pouvoir mais pas l’argent» L’histoire est stupéfiante!

Pour l’heure, la présomption d’innocence joue à plein et ce n’est, en l’occurrence, pas un vain mot. Car si l’on voit bien ce que Pierre Maudet est en train de perdre dans cette galère, l’on peine à comprendre quel était son intérêt.

A Genève, dit-on, les hommes de talent se lancent dans les affaires, pas en politique. Il y a des exceptions. Pierre Maudet en est. En était?

Gérer sa santé en sportif de haut niveau

Gérer sa santé en sportif de haut niveau Paris Match Suisse | Publié le 04/10/2018 Joan Plancade En offrant de mesurer son niveau énergétique pour optimiser son état de forme, be.care  ambitionne de démocratiser vingt ans d’expérience auprès plus grands athlètes. Un...

Festival de bulles à l’hôtel Métropole

Festival de bulles à l'hôtel MétropoleParis Match Suisse | Publié le 20/12/2018 Anne-Marie Philippe Facebook Twitter

Delaunay le Parisien

Delaunay le Parisien Paris Match Suisse | Publié le 04/10/2018 Jean Pierre Pastori Il était temps de rendre hommage à l’un des maîtres de l’abstraction du début du siècle passé. Avec les moyens considérables qui sont les siens, le Kunsthaus de Zurich présente quelque...

Jacques de Watteville l’emblématique

Jacques de Watteville l’emblématique Paris Match Suisse | Publié le 23/08/2018 François Schaller  | Photographie Valdemar Verissimo L’ancien secrétaire d’Etat et ambassadeur est entouré de précieux symboles dans son nouveau bureau présidentiel de la Banque Cantonale...

SHIN IGLESIAS, L’ÉLÉGANCE DU CŒUR

Entre deux répétitions pour son prochain spectacle à l’Opéra de Lausanne, la comédienne Shin Iglesias prend le temps de partager un instant de sincérité suspendu dans le temps. Etat de grâce.

Les amitiés de pierre keller

L’exposition de la collection privée de Pierre Keller, inaugurée en présence de 500 invités au Musée Jenisch, à Vevey, est prodigieuse. Mais plus que cela, émouvante, car elle raconte l’histoire d’une trajectoire hors norme.

Reconquérir le lectorat

Le Salon du livre de Genève vise à séduire de nouveaux publics et exposants pour conserver son aura. Un objectif: faire rayonner le fragile marché romand dans la francophonie

Keep swinging !

Keep swinging ! Paris Match Suisse | Publié le 20/09/2018 Jean Pierre Pastori Une trentaine de danseurs survoltés, le nec plus ultra du jazz américain (John Coltrane, Dizzie Gillespie, Ella Fitzgerald…) et des chorégraphies pleines de pulsations, «Revelations», le...

Bastian Baker: “Un chagrin d’amour? Je cherche plutôt à m’étourdir”

Bastian Baker: "Un chagrin d’amour? Je cherche plutôt à m’étourdir" Paris Match Suisse | Publié le 17/05/2018 Anne-Marie Philippe  | Photographie Valdemar Verissimo Nous l’avions rencontré il y a cinq ans, à ses débuts. Avant de le revoir, ce matin-là, dans le parc de...

La reine Doris

L’exposition de la collection privée de Pierre Keller, inaugurée en présence de 500 invités au Musée Jenisch, à Vevey, est prodigieuse. Mais plus que cela, émouvante, car elle raconte l’histoire d’une trajectoire hors norme.

Share This